DICK ANNEGARN – Vélo Va

1281279

Travaillant la langue française comme un joaillier taille le diamant, Dick Annegarn livre un album majeur et majestueux. De sa voix profonde à l'accent guttural, il fait pleurer la vie, l'amour et la mort (Un enfant), se donne fruité au xylophone (Prune) ou s'interroge, grave, sur le sens et la qualité de son travail (Je cherche). Léger dans le rôle d'un apôtre (Bonjour), "à la Jacques Tati" sur Vélo vole, il clôt l'album par Pire, choc frontal bouleversant avec le suicide et la déliquescence de la vie. 40 ans de carrière fêtés par un album hors catégorie. Une claque! – J.V.

Plus d'actualité