Devendra Banhart – Mala

Le barde hippie s'est imposé de nouvelles règles pour son huitième album: n'utiliser que des instruments empruntés à gauche et à droite et ne faire appel à personne d'autre pour en jouer.

816097

Au-delà du défi, l’essentiel se retrouve dans les chansons de ce Salvador Dali de la pop surréaliste. Bricolées, ciselées et sans frontières, elles offrent des soubresauts délicieusement anachroniques.

Un titre flamenco (Mi Negrita) s’enchaîne ainsi à une chanson dancefloor évoquant New Order (Your Fine Pretty Duck)ou à un folk guidé par une contrebasse (A Gain). Captivant.

Du 18 au 21/7 au Dour Festival.

Devendra Banhart
Mala
Warner

Sur le même sujet
Plus d'actualité