Des Parquet Courts rapides et efficaces à Werchter

Avec l’album "Sunbathing Animal", les quatre musiciens de Parquet Courts viennent peut-être de signer le meilleur disque de rock de l’été. 

1138683

De passage sur la plaine de Werchter pour célébrer la sortie de ce deuxième album, les garçons donnent le meilleur d'eux-mêmes : du rock'n'roll dépravé, dopé par des mélodies savamment troussées. Chez Parquet Courts, les guitares sont sales et vicieuses. A grands renforts d'accords déglingués, elles ravivent le souvenir du CBGB : tous les mythes et légendes du punk new-yorkais.

Ramones, Television et autres Modern Lovers (sur)chauffent dans la marmite de nos cuistots du dimanche après-midi. Parfois soulevées à trois voix, les chansons de Parquet Courts suscitent l’emballement des festivaliers les plus résistants. Après quatre jours sur la plaine, on voit en effet surgir les premiers signes de fatigue dans les rangs dégarnis de la KluB C… Avec un je m'en-foutisme qui rappelle Pavement et une bonne dose de coolitude étudiée du côté de Brooklyn, Parquet Courts imprime un rythme effréné à ses plus beaux morceaux (Borrowed Time, Up All Night). Top chrono. Top concert.

 

# On a aimé le sprint engagé par Parquet Courts. Hyper rapides sur leurs guitares, les New-yorkais ont toujours une longueur d’avance. Même sur la fin de leur concert, achevé dix minutes plus tôt que prévu.  

# On n’a pas aimé le vilain crachin du dimanche après-midi.

 

> Ne manquez aucune de nos reviews sur notre blog spécial Festival!

Sur le même sujet
Plus d'actualité