Des gens qui s’embrassent

En tandem avec son père Gérard Oury, Danièle Thompson a signé les scénarios de quelques-unes des plus grandes comédies françaises (La grande vadrouille, Les aventures de Rabbi Jacob).

834873

Mais à présent, l’entreprise familiale connaît un peu la crise: les histoires qu’elle écrit à quatre mains avec son fils Christopher commencent à sentir le réchauffé. C’est encore le cas ici, avec cette famille qui fête le même jour un mariage et un enterrement.

L’occasion pour Thompson de lorgner un peu trop sur la comédie américaine tout en contant toujours le même récit: la vie, les œuvres et les emmerdes d’une famille juive.

Entre les clichés et les gags ratés, quelques très bons mots d’auteur viennent tout juste sauver la mise.

Des gens qui s’embrassent
Réalisé par Danièle Thompson. Avec Kad Merad, Eric Elmosnino, Lou de Laâge – 100’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité