Début haut en couleur pour ces 19ème Francofolies…

Premières impressions pour ces 19ème Francofolies de Spa et autant dire que les personnes qui n’auront pas pris congé pourront se mordre les doigts.

436145

Après un démarrage en douceur avec des artistes comme Experimental Tropic Blues Band, Anais ou encore Lescop (plus d’infos dans notre review dès demain matin), on a entamé une soirée dynamitée d’entrée de jeu par Skip The Use,  légèrement temporisée par Amadou&Mariam mais 1995 s’est chargé de poursuivre le travail.

En effet, on ne vous cache pas que Skip The Use était un des concerts les plus attendus par nos rédacteurs. C’est aux Francofolies, il y a quelques années, sur la scène Pierre Rapsat, que Mat Bastard avait fait ses adieux en tant que membre du groupe Joshua.

Si la bande a continué avec le succès qu’on lui connaît, il y a une énergie qui a bel et bien disparu, et cette énergie, elle a continué à travailler dur pour nous donner un résultat épatant, du nom de Skip The Use. La machine est rodée, a déjà eu l’occasion de faire ses preuves en France (le groupe est du Nord-Pas-de-Calais), notamment grâce à un passage remarqué au Grand Journal de Canal+ lors du festival de Cannes.

C’est rempli de bonne humeur qu’ils sont venus nous présenter leur show pendant près d’une heure. She’s My lady, People In The Shadow, Darkness Paradise, que du bon son et un public timide au début mais finalement acquis à leur cause. Il n’aura en effet fallut qu’une chanson à Mat pour se mettre torse nu et mettre leur feu à la scène Ice Watch, et s’assurer que l’ambiance soit au rendez-vous aux prémisses de cette 19ème édition. Le groupe a annoncé son passage prochain au Botanique et nul doute que le public belge répondra présent.

Lire la suite sur le site de Belgian Music Festivals

Sur le même sujet
Plus d'actualité