Coupe du Monde – Les tops et flops du samedi 14 juin

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1122802

TOP

Peintres en herbe

On est d’accord: l’herbe, sauf pour les daltoniens, normalement, c’est vert. Sauf en Amazonie, manifestement, pourtant surnommée “le poumon vert de la planète“. A deux jours du match Italie-Angleterre, le gazon du stade de Manaus était plutôt couleur paille… Du coup, les jardiniers se sont improvisés artistes-peintres et ont littéralement “recoloré“ la pelouse dans la couleur ad hoc. Il faut faire beau à la télé, vous comprenez ?

FLOP

Cordonnier mal chaussé

Coup dur pour l’équipe d’Angleterre avec un premier forfait suite à une blessure. Pour Gary Lewin, la Coupe du Monde, c’est fini. Gary, c’est le… kiné de la perfide Albion. En célébrant le but (même pas décisif) de Sturridge, il a sauté en l’air et est retombé sur une bouteille d’eau. Résultat, il a dû sortir sur civière après s’être déboîté la cheville. On ne pourra pas reprocher aux Anglais de ne pas s’être foulés…

Lokeren-Standard : 2-1

On vous rassure. Non, on n’a pas regardé Côte d’Ivoire-Japon à 3h du matin. Juste le résumé le lendemain dans Studio Foot. Enfin… dans Viva Brasil (c’est pareil, non?). Une confrontation qui avait des airs de Jupiler League avec, côté Ivoiriens, le lokerenois Copa “del Mundo“ et, côté Japonais, Kawashima, honorable portier du Standard. On n’a pas été dépaysé: sur le deuxième goal ivoirien, celui de la victoire, Kawashima a fait une… Kawashima.

Sur le même sujet
Plus d'actualité