Comment prolonger son couple

Trois ans selon Frédéric Beigbeder. Guère plus de deux selon les scientifiques. L'amour, inexorablement, s'éteindrait. Et toujours pour les mêmes raisons. Heureusement, on peut jouer les prolongations.

216554

[…]

Dossier complet de 6 pages dans le Moustique du 25 janvier.

Il ne se passe pas une semaine sans que la presse féminine n'abreuve ses lectrices de conseils pour entretenir la flamme. Résultat: un inventaire de recommandations fondamentales destinées autant aux hommes qu'aux femmes. Les voici synthétisées avec l'aide de notre psy, Patrick Traube.

Surprendre

Même après des années de vie commune, il faut pouvoir étonner l'autre, sous peine de devenir complètement prévisible et sans intérêt. Bref, ennuyeux. Épater votre moitié ne nécessite pas de lui offrir une croisière de luxe au large de la Toscane ou une aventure sous-marine en Méditerranée (ce qui, ces temps-ci, revient au même). On peut surprendre rien qu'en adoptant un comportement inattendu. Par exemple, un soir, concocter un bon repas bien frais, alors qu'on est d'ordinaire affilié au PSC (pizza-surgelés-chinois). Ou, un matin, décider de se laisser pousser la barbe, juste pour voir. Ou encore changer de temps en temps de look, comme passer du tee-shirt Matrix à la chemise à rayures.
Limite de l'exercice: se forcer à surprendre jusqu'à en devenir quelqu'un d'autre. Par exemple bûcheron barbu au pied marin, alors qu'à la base, on est geek imberbe adorateur de canapé.

Préserver son mystère

Dans un couple, il faut partager. Davantage que sa brosse à dents. Mais pas tout non plus. S'aimer n'implique pas la transparence totale, synonyme d'ennui. Au contraire, recommandent aujourd'hui les psys, préservez du mystère. Jouez l'effet frisson. Gardez votre jardin secret. Ne révélez pas tous les détails de votre existence et certainement pas votre jolie panoplie de fantasmes. Cette touche d'opacité a, paraît-il, pour effet d'exciter.
Limite de l'exercice: en venir au mensonge, lequel est un poison mortel pour le couple car il ronge sa base, la confiance. Non au mensonge mais oui à l'omission. Ce n'est pas pareil…

Communiquer

Le dialogue émotionnel est fondamental pour assurer la solidité du couple. L'autre doit ressentir une confiance totale en son partenaire. Pouvoir exprimer ses émotions en toute sécurité. Savoir que, quoi qu'il dise, cela ne se retournera jamais contre lui.
Limite de l'exercice: se servir de sa moitié comme psychothérapeute. Très malsain! Ce qui met en péril une profession déjà malmenée par Doctissimo.fr et AuFeminin.com

Gérer les conflits

Les conflits sont inévitables, d'autant plus avec l'arrivée d'enfants, sources de joie mais aussi de tension. Ce qui tue le couple, ce ne sont pas les conflits, c'est leur négation. Les jeter dans une casserole et mettre le couvercle dessus mène à une fermentation qui dégage rancœurs et colère. Et quand la cocotte-minute pète, ça fait mal. Mieux vaut donc les gérer de façon adulte et productive.
Limite de l'exercice: transformer son foyer en assemblée générale permanente façon mai 68 ou indignés.

Respecter l'autre

On ne peut espérer vivre longtemps ensemble sans un respect véritable, c'est-à-dire l'acceptation inconditionnelle de ce qu'il est, sous tous ses aspects, même les plus obscurs.
Limite de l'exercice: confondre respect total de la personne avec acceptation aveugle de ses actes. C'est ce qui a valu pas mal de critiques à la femme de l'ex-patron d'une grande institution internationale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité