Comment Marc est devenu Dutroux

Interlocuteur privilégié du psychopathe le plus haï du royaume, le Dr Michel Matagne a plongé dans l'enfance de Dutroux. Il partage ses découvertes troublantes.

784027

Michel Matagne est médecin spécialisé en expertise judicaire. Il est régulièrement en contact téléphonique avec Marc Dutroux dont il connait le dossier par cœur.

[…]

Quelle est la nature exacte de votre relation avec Marc Dutroux?
Michel Matagne – D'abord, j'ai été son expert judiciaire pour le compte de sa défense lors du procès d'Arlon en 2004. Ensuite, il m'a demandé que nous restions en contact. Avec lui, je n'ai agi comme médecin qu'à une seule occasion, lorsque j'ai découvert combien il était mal soigné en prison pour ses problèmes de dos et de dents. Pour le reste, je ne suis ni son ami, ni son confident. Je suis un interlocuteur qui se contente de répondre à ses appels téléphoniques. Je suis une des seules personnes qui peuvent encore l'écouter.

Que vous dites-vous?
Comme c'est lui qui m'appelle, je lui laisse le choix de la conversation. Elle peut tourner autour de tout et de rien. De temps en temps, je tente d'amorcer l'entretien. Ainsi, l'été dernier lui ai-je parlé de la libération conditionnelle de Michelle Martin. Il m'a répondu: "Je m'en fous." Étonnamment, il ne m'a jamais parlé de ses cheveux et de sa barbe. Pourtant, il m'a encore appelé la semaine précédent son apparition furtive durant l'audience au tribunal d'application des peines…

Vous avez affaire à quel type d'homme au bout du fil?
Il ne montre pas de sentiments. Mais parfois, il peut dévoiler une facette très sensible. Lors du décès de mon fils il y a dix mois, il a été incroyable. Ses paroles étaient chaleureuses. Il est donc capable d'être très doux et délicat. C'est un personnage assez bizarre. Si vous, vous le rencontrez seul, vous n'allez rien comprendre. Il semble incohérent. Et manipulateur. Mais uniquement pour des enfants de 7 ou 8 ans ou des pré-ados. Ne croyez pas que c'est un génie. Ne le prenez pas pour Hannibal Lecter (héros du Silence des agneaux – NDLR). Intellectuellement, il est banal.

Interview complète et exclusive dans le Moustique du 13 février.

Sur le même sujet
Plus d'actualité