Colin Firth: retour royal!

Dans l'excellent Kingsman, Colin Firth incarne le personnage principal d’un film d’action. Un rôle a priori bien simple pour un acteur abonné à la complexité. Rencontre.

1284657

On adore!

Kingsman: Services secrets

JJJJ Réalisé par Matthew Vaughn. Avec Colin Firth, Samuel L. Jackson, Michael Caine, Mark Hamill – 129'.

En sortant de la projection de presse de Kingsman, on ne peut que penser à la phrase entendue six mois plus tôt dans cet hôtel de Soho: "Si Colin Firth joue dans un film d’action, ce ne doit pas être un film comme les autres". Ce n’est en effet pas un film comme les autres. Matthew Vaughn a réussi un véritable tour de force. Sur la base d’une trame très crédible portée par un vrai méchant incarné brillamment par Samuel L. Jackson, le réalisateur anglais a réussi un mélange des genres inédit. Kingsman est tour à tour drôle, captivant, jouissif, élégant. Et plonge parfois le spectateur dans un surprenant questionnement philosophique. Magistralement mis en scène, le film fait référence à de nombreux monuments du cinéma mondial: My Fair Lady, Shining, Kill Bill ou 28 jours plus tard sont évoqués avec élégance et brio. Ce cocktail de George Cukor, Stanley Kubrick, Quentin Tarantino et d’un zeste de Danny Boyle constitue un vrai régal pour les yeux. Et une vraie surprise. Parce que Kingsman ne se limite pas à nous proposer des ingrédients connus, il nous offre, en plus, deux séquences qui deviendront des références cultes. La scène dite de "l’Eglise évangéliste" est tout simplement époustouflante. Nous avons adoré le film et n'attendons qu'une chose: le revoir.

 

 

Retrouvez l'interview de Colin Firth dans le Moustique du 18 février 2015.

Sur le même sujet
Plus d'actualité