Coldplay – Live 2012

Un juke-box plein de bons sentiments pour rappeler qui est le U2 des années 2000.

658983

Si Coldplay devait garder un témoignage live de ses concerts, c’est bien celui du Mylo Xyloto World Tour qui a été suivi en 2011 et 2012 par plus de trois millions de fans.

Capté principalement au stade de France, mais aussi au Glastonbury Festival ou sous la pluie dans les arènes de Madrid, ce documentaire de 90 minutes réalisé par Paul Dugdale n’en fait pas trop sur les effets spéciaux pour la simple raison que le show conçu par Coldplay était déjà un régal visuel à la base.

On se souvient que c’est au cours de cette tournée mondiale, passée chez nous au Sportpaleis d’Anvers, que le groupe anglais avait tagué de graffitis tout son matériel de scène et distribué à chacun des spectateurs un bracelet LED clignotant. On vous laisse imaginer ce que ça donne comme séquence "United Colors Of Benetton", quand Chris Martin demande à 75.000 Parisiens d’agiter leurs mains bariolées dans la nuit.

Sans surprise, la setlist ne ressemble à rien d’autre qu’à un grand juke-box truffé de bons sentiments. Ça sourit sur scène, ça s’embrasse dans la foule, ça chante, ça saute et ça pleure (d’émotion) sur des ballades mid-tempo fédératrices qui n’agressent ni les oreilles ni les consciences.

Tout ça ne correspond pas vraiment à la définition d’un groupe rock mais Coldplay a le mérite d’assumer parfaitement sa démarche. Dans les extraits d’interviews qui viennent judicieusement se greffer entre les chansons, Chris Martin reste parfaitement lucide.

"Coldplay a décidé de se focaliser sur ce qui est positif. On réfute les clichés du rock and roll selon lesquels un groupe devrait dévoiler sa face sombre." Festif, ludique et finalement distrayant, un concert de Coldplay est tout ça à la fois et ce CD/DVD le rend magnifiquement bien.

 

 

Coldplay
Live 2012 (CD/DVD, Blu-ray/CD)
EMI

Sur le même sujet
Plus d'actualité