Clap Your Hands Say Yeah: Le disque qui rend heureux

Au bord de l'implosion après l'accueil mitigé de "Some Loud Thunder" (2005), Clap Your Hands Say Yeah revient avec un disque lumineux. Moins torturé, plus pop.

60872

Repoussant enfin les murs de son rock à tendance claustrophobique, la formation de Brooklyn enchaîne les moments de bonheur sur le bien nommé « Hysterical ». Si le chant nerveux et quelque peu nasillard d’Alec Ounsworth est directement identifiable, les compositions s’amusent à bousculer les repères.

Avec, en vrac, un peu de sonorités à la Cure (Some Mistake), des synthés épiques comme chez Muse (la plage titulaire), l’incontournable filiation aux Beatles (la ballade In A Motel), de la cold wave romantique (Siesta) et toujours ces montées de fièvre indie rappelant l’innocence contagieuse de leur tube The Skin Of My Yellow Country Teeth. De loin, leur album le plus accessible et le plus varié.

 

Clap Your Hands Say Yeah – Hysterical
V2

Sur le même sujet
Plus d'actualité