Claire Denamur, d’humeur vagabonde

Elle troque son univers Amélie Poulain pour les grands espaces sauvages. Et ça cravache!

98686

Sur son premier disque sorti voici deux ans, Claire Denamur rêvait d'un drôle de prince charmant en adoptant le timbre gouaille de la môme Piaf. Avec "Vagabonde", la belle Franco-Américaine se métamorphose. Elle oublie ses faux airs d'Amélie Poulain et ne se laisse plus marcher sur les boots. Le propos devient plus sombre, mais les mélodies gagnent en consistance et en chaleur. Nourrie des vinyles du Creedance Clearwater Revival, des guitares country/folks et de la poésie beat de Jack Kerouac, Claire Denamur part en quête des grands espaces et n'hésite pas à donner des coups de cravache lors de ses cavalcades crépusculaires.

"Avec mon premier album, j'ai trop laissé cramer les choses, avoue-t-elle. Du jour au lendemain, je suis passée du job de serveuse à celui de chanteuse et je n'ai pas toujours osé dire non quand il l'aurait fallu. Je ne regrette pas cette expérience, mais le décalage était trop grand entre l'image de moi véhiculée par ce disque et la réalité. Avec "Vagabonde", je n'ai cédé sur rien. Je prends davantage position et tout y est parfaitement assumé. C'est vrai pour les textes mais aussi pour la musique, plus américaine, plus roots, plus "cigarettes et whisky"."

Enregistré à Montréal, ce deuxième album a été conçu avec l'aide de Da Silva. "Je l'ai croisé dans un festival et, quelques jours après, je me suis invitée chez lui pour une séance très prolifique d'écriture." Cette collaboration fructueuse (il chante aussi en duo le très Calexico Rien à me foutre en l'air)ainsi que la magnifique plage d'ouverture Rien de moi ont servi de déclic pour "Vagabonde". "Rien de moi est un adieu à l'adolescence. J'ai un gros problème avec le temps qui passe. Assez bizarrement, je me sentais plus forte quand j'étais plus jeune." Parmi les moments les plus réussis de "Vagabonde", nous citerons le nerveux Bang Bang Bang, de même que la ballade 34 septembre, date fictive pour une vraie chanson dédiée "à ces nuits où l'on ne rêve plus". Claire, elle, rêve encore. Si vous avez aimé "Chatterton" de Bashung, "Mustango" de Murat et "Pacific 231" de Raphael, vous aimerez "Vagabonde".

 

 

Bang Bang Bang

Together Version Acoustique

Daemon

Le 19/1 au Botanique.

D6bels Jeudi 27 La Deux 22h50

Claire Denamur
Vagabonde
EMI/Virgin

Sur le même sujet
Plus d'actualité