Chirurgie intime: Sexe, esthétique et bistouri

Où va se nicher la coquetterie aujourd'hui... Complexés par l'apparence de leurs parties intimes, de plus en plus d'hommes et de femmes leur imposent une correction chirurgicale.

778893

"Je n'ai jamais retouché mon regard mais j'ai dépensé plus d'argent pour tendre la peau de mes testicules. C'est une nouvelle technique. Beaucoup de personnes à Hollywood l'ont fait. On appelle ça repasser les boules".

L'homme qui a osé cette confession dans un magazine italien n'est autre que George Clooney. Le sex symbol d'Hollywood jette ainsi un coup de projecteur sur une pratique qui était encore méconnue et ultra tabou il y a peu: la chirurgie de l'intime, comprenez la retouche des organes génitaux à but purement esthétique. Allongement du pénis et remodelage de la vulve sont ultra tendance dans les milieux branchés américains – on en parle beaucoup à Los Angeles, Miami et New-York – et anglais. Et ils commencent à gagner des galons chez nous.

Combien ça coûte?

Péniplastie – 5.500 €

Obtenue par la section partielle des ligaments suspenseurs à la base du pénis, l'allongement de la verge offre un gain au repos de 2 à 3 cm. Quant à lépaississement, obtenu par une greffe de graisse ponctionné ailleurs sur le patient, il permet d'obtenir 1,5 à 2 cm de plus en circonférence. Cette intervention contribue aussi à allonger le pénis de 1 à 2 cm.

Lifting scrotal – 4.000 €

Il s'agit de retirer de la peau excédentaire pour faire remonter les testicules et réduire les rides. Cette intervention concerne en particulier des quinquas et des sexagénaires dont la peau s'est étirée avec le temps.

Implant testiculaire – 5.000 €

Cette pratique toute récente – guère plus de deux ans –  consiste à placer une prothèse au niveau des testicules, pour obtenir une bourse plus importante.

Nymphoplastie – 2.800 €

Appelée aussi labioplastie, cette intervention vise à réduire au bistouri les petites lèvres jugées trop larges ou à augmenter par lippogreffe les grandes lèvres trop plates.

Vaginoplastie – 5.000 €

Pour rétrécir l'orifice vaginal, notamment suite à des accouchements successifs, le chirurgien ressert les muscles du vagin et injecte de la graisse à l'intérieur, sur les parois. Cela contribue à améliorer le plaisir sexuel des deux partenaires.

Surélévation du point G – 1.000 €

Cette injection d'acide hyaluronique ou de graisse dans la fameuse zone de plaisir vaginal a pour but de rebooster les sensations sexuelles des patientes.

Dossier complet dans le Moustique du 6 février

Sur le même sujet
Plus d'actualité