Chic, c’est chic!

Avec son complice Bernard Edwards, décédé en 1996, Nile Rodgers, guitariste et leader du groupe Chic, est un des musiciens les plus importants de ces trente dernières années.

1501

Avec son complice Bernard Edwards, décédé en 1996, Nile Rodgers, guitariste et leader du groupe Chic, est un des musiciens les plus importants de ces trente dernières années.

C’est Good Times, un morceau du duo, qui a servi de base au premier tube rap de l’histoire, Rapper’s Delight de Sugarhill Gang. Nile Rodgers a aussi produit l’album « Let’s Dance » de David Bowie, écrit Like a Virgin pour Madonna ou encore Upside Down pour Diana Ross et influencé à peu près tous les artistes soucieux de donner un aspect funky à leur musique, de Duran Duran aux Ting Tings en passant par P.Diddy et Bryan Ferry.

Dans le vocabulaire américain, le terme « chic » désigne à peu près le contraire de funky (« puant »). C’est pourtant une solide base de funk, mâtinée de mélodies pop et d’arrangements subtils, qui a donné à Chic le son le plus indémodable de la dance music. Un coffret revient aujourd’hui sur ces années, entre 1978 et 1983, où Rodgers et Edwards alignaient les tubes pour leur groupe mais aussi pour Sister Sledge, Diana Ross, Carly Simon et même Sheila & B Devotion dont Spacer reste un improbable sommet de l’ère disco. Une magie condensée sur quatre CD et 48 titres, dont quelques respectueux et habiles remix signés par l’ineffable Dimitri From Paris. Une collection très chic. – B.D.

Nile Rodgers presents – « The Chic Organization Boxset »
Rhino (Import)
Notre avis: 3 étoiles

Good Times

Sur le même sujet
Plus d'actualité