Cheval de guerre, fresque vintage

Le jeune Albert doit se séparer de son cheval Joey à la veille de la Première Guerre mondiale. Et le film de raconter les multiples rencontres humaines de ce cheval, pendant les quatre années du conflit.

219161

1914, frontière franco-belge. Des casques de fer dissimulés dans un champ de blé à l'aube, le silence qui précède la tempête, le bruit des sabots qui s'emballent, le surgissement soudain d'une centaine de cavaliers et de leurs bêtes, prêts à charger.

Tranchées de la Somme, 1918. Un cheval qui traverse le no man's land et qui se dresse, insoumis, contre les premiers chars blindés de l'histoire. En deux scènes époustouflantes qui encadrent ce film épique, Steven Spielberg est parvenu à filmer la Première Guerre mondiale comme personne avant lui. Cheval de guerre est un film de guerre pédagogique, qui raconte le passage de la guerre à cheval à la guerre mécanique.

Mais aussi un grand film épique sur la perte de l'innocence (un thème cher à Spielberg). En effet, comme E.T. en son temps, le cheval représente l'innocence première, celle qui recrée les liens perdus entre les hommes, celle qu'il faut retrouver, par-delà les tranchées entre camps ennemis. Magnifiquement cadré et éclairé, Cheval de guerre est enfin un grand film familial, où l'émotion, magnifiée, l'emporte sur tout. Grandiose malgré la longueur.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

War Horse
Réalisé par Steven Spielberg (2011). Avec Jeremy Irvine, Emily Watson, Niels Arestrup, Céline Buckens, Benedict Cumberbatch et Tom Hiddleston – 147'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité