Ces sociétés de production qui produisent les téléréalités

Ils s'appelaient Laurent Sbasnik, Lucier Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles. Ils bossaient tous les cinq pour Adventure Line Productions, une sociétéau service de TF1 pour produire et réaliser Dropped. Pourquoi les chaînes de télévision font-elles appel à ces sociétés de production? Le motif est simple : moins de tracas. 

1309949

L’accident d’hélicoptère de lundi soir durant le tournage de l’émission de télé-réalité « Dropped », qui a causé 10 morts dont 8 Français, met dramatiquement dans la lumière ces sociétés qui produisent ce genre d'émissions de télévision.

Ce programme prévu pour être diffusé cet été sur TF1 est produit par la société de production Adventure Line Productions, également en charge de Fort Boyard, diffusé sur France 2 et de Koh-Lanta, diffusé sur TF1. 

Les sociétés de production ont pour rôle de concevoir et de réaliser des œuvres télévisuelles telles que des émissions, des films ou encore des séries TV. Concrètement, une maison de production s’occupe de tourner l’émission, de la réaliser et d’effectuer le montage final du programme. Elle revend ensuite le projet audiovisuel à des chaînes de télévision ou de radio.

Moins de soucis pour les chaînes TV

Si les chaînes de télévision font appel à des sociétés de production, c’est avant tout pour des raisons de facilités. Elle se décharge ainsi d’une grande part du travail. Elles peuvent alors se concentrer sur d’autres activités comme leurs productions propres et les programmes d’information.

Il revient en effet aux sociétés de production de fournir des émissions directement diffusables par les chaînes sans que celles-ci aient été tracassées par leur tournage et leur réalisation.

Les sociétés de production produisent parfois leurs propres formats. A titre d’exemple, ALP est à l’origine des programmes « Famille d’explorateurs » ou de « Happy Hour ».

Mais les sociétés de production sont également à la page sur le marché de la production télévisuelle. Elles se tiennent ainsi au courant de ce qui se fait dans d’autres pays. Cela leur permet de trouver un nouveau concept qu’elles pourraient adapter dans le pays où la société est active. Généralement, elles prennent contact au préalable avec les chaînes nationales pour être certain de trouver un acheteur, une fois le programme produit.

Plus d'actualité