Carole Bouquet reçoit France 5 à domicile

Carole Bouquet ouvre les portes de sa propriété viticole de Pantelleria, au large de la Sicile, mais aussi celles de sa vie. Dans ce nouveau numéro d'Empreintes, l'actrice évoque d'abord sa jeunesse.

1197

Carole Bouquet ouvre les portes de sa propriété viticole de Pantelleria, au large de la Sicile, mais aussi celles de sa vie. Dans ce nouveau numéro d’Empreintes, l’actrice évoque d’abord sa jeunesse.

Dès 15 ans, alors qu’elle passait ses journées au cinéma plutôt qu’à l’école, elle comprit le métier qu’elle exercerait plus tard. A partir de là, plus jamais elle n’allait connaître la solitude et l’ennui qui avaient caractérisé une enfance marquée par l’absence d’une figure adulte, le manque de tendresse et d’amour.

Aujourd’hui reine de beauté, icône du chic français, femme du beau monde ou même VIP de la presse people, Carole ne se contente plus du seul métier de comédienne. Telle une dilettante, elle tourne des films pour ses loisirs mais quand l’occasion se présente, elle rappelle qu’elle peut être la première de la classe. Comme lorsqu’elle décrocha un césar avec Trop belle pour toi en 1989 (de Bertrand Blier), où elle était aussi magnifique que décalée.

Elle parle également avec affection du sort de ses confrères, qui sont en haut de l’affiche mais qui « avalent des couleuvres parce qu’ils sont parfois mauvais et qu’ils le savent ». Sa vie d’actrice: un rêve casse-gueule où l’on apprend à être philosophe et aussi un peu cascadeuse. Rien, de toute façon, ne pourrait gâcher son plaisir. « Quand j’entre dans un théâtre ou sur un plateau, ma plus grande joie est de penser que j’ai le droit d’être là et, en plus, qu’on me le demande. C’est toujours un émerveillement. » – D.H.

11 février: 20h35 FRANCE 5 Empreintes: Carole Bouquet

Sur le même sujet
Plus d'actualité