Cannes: Pete Doherty, acteur surprenant dans Confession d’un enfant du siècle

 La rockstar et ex leader des Libertines et des Babyshambles dans un film d'époque en costumes, vous y croyez vous ? La réponse est oui.

388633

Dans Confession of a Child Century d'après Musset, Pete Doherty est un pur acteur, et un garçon charmant à interviewer. Les cheveux en bataille mais très classe dans son smoke noir, il assure la promo de son premier film en tant qu'acteur.

C'est la réalisatrice Sylvie Verheyde (Princesses) qui a eu l'idée de confier à la star controversée le rôle d'Octave, un jeune homme mélancolique et débauché qui tombe amoureux d'une veuve dans le Paris 1830. Elle ne voyait personne d'autre pour incarner l'alter ego d'Alfred de Musset, poète romantique et torturé.

Mais elle a dû imposer la rockstar au casting, dont l'indiscipline et l'usage abusif de drogues effrayait les producteurs. Pete se défend : « Personne ne voulait miser sur moi ! Comme le personnage, je suis très indiscipliné et complètement dysfonctionnel, mais je suis très fier de moi car je n'ai pas manqué un jour de tournage… tout le monde pariait sur le fait que j'allais planter le truc, personne ne voulait mettre d'argent, mais j'étais là tout le temps. Il fallait que je fasse ce film. Un jour en baladant dans la rue un livre m'est tombé dessus d'une fenêtre, c'était Musset. Je devais le faire. J'aime sa poésie, son aristocratie aussi. Je viens de là, de la poésie aussi. Je partage aussi avec lui une grande tristesse et une grande mélancolie ».

Sur l'écran, sa complicité avec sa partenaire Charlotte Gainsbourg est évidente. Quand on lui parle d'elle, il se prend la tête dans les mains, et répond avec une bouille de garçon timide : « J'ai été comme le personnage, fou amoureux de cette femme, je rêvais d'elle la nuit. Charlotte est merveilleuse, vous n'avez qu'à regarder le film ».

Une nouvelle carrière d'acteur s'ouvre pour Pete Doherty, qui semble vouloir aussi oublier son passé mouvementé : « J'ai quitté Londres et les mauvaises influences pour vivre à Paris. Je ne veux plus parler de drogue, on croit que ça vous libère, mais c'est tout le contraire, ça vous rend prisonnier. Un peu comme l'amour en fait…  ». T'inquiète Pete, tu vas t'en remettre de Charlotte… En attendant son prochain album, ce qui est sûr, c'est qu'un acteur est né !

Sur le même sujet
Plus d'actualité