Canicule à Werchter (par Belgian Music Festivals)

>Ce jeudi, le 38ème Rock Werchter a démarré sur la plaine légendaire, agrandie pour l’occasion. Avec une toute nouvelle scène – The Barn (ndlr: la grange), la programmation de cette année promet d’être passionnante, et au goût de tous.

421612

 

C’est à 16h que nous sommes arrivés à Werchter, transpirant déjà toutes les gouttes de notre corps avec cette chaleur torride. A peine avons-nous passé le contrôle de sécurité que nous nous précipitons vers le stand Ben&Jerry pour nous rafraichir avec une glace. Au même moment, Within Temptation entre sur scène, pour le plus grand plaisir des quelques emo-gothiques présents. De notre point de vue de jeunes adultes, la chanteuse nous replonge dans nos sombres années boutonneuses, et nous préférons nous diriger vers la Marquee pour aller assister au live du brésilien Amon Tobin. Comme à son habitude, il nous a permis d’assister à un jeu de lumières digne de Jean-Michel Jarre.

Pas le temps de nous reposer que Rise Against monte sur la Main Stage, avec l’idée de chauffer le public avant l’arrivée de Blink-182. Du hard punk aussi trash qu’un paquet de frites mayo (payé 5€) écrasé au milieu de la plaine. Ca a plu aux gens. Pas à tous, mais ça a plu. Pendant que les plus nostalgiques de leur adolescence écoutent le groupe sur la scène principale, quelques festivalier(e)s se trémoussent sur les sons agréables proposés par le DJ du stand Jupiler. Quant aux autres, ils se préparent à accueillir Cypress Hill à la Pyramid Marquee.

Lire la suite sur le site de Belgian Music Festivals

Sur le même sujet
Plus d'actualité