Camille redouble

Que feriez-vous si vous pouviez redoubler votre vie? Noémie Lvovsky réinvente la comédie fantastique d'auteur.

506482

Camille, comédienne ratée, se réveille un matin dans la peau de l’ado qu’elle a été, une punkette des années 80. Doc Martens aux pieds, walkman sur les oreilles mais avec sa tête de 40 ans, la voici qui revisite son lycée, ses amours et ses parents disparus pour comprendre qui elle est devenue. Le cinquième film de Noémie Lvovsky (remarquée depuis Les sentiments avec Jean-Pierre Bacri, et jusque-là actrice de seconds rôles savoureux – Les adieux à la reine, Les beaux gosses) nous offre un petit bijou d’inventivité qu’elle incarne avec une dinguerie merveilleuse.

"J’ai cette certitude qu’à certaines périodes de nos vies on a tous les âges, confie la réalisatrice. Y compris des âges qu’on n’a pas encore atteints, et bien sûr des âges qu’on n’a plus. Le film est venu de questions que je me pose depuis l’adolescence. Le temps nous change-t-il au point de faire de nous une autre personne ou existe-til en nous une part d’irréductible? Cette part d’irréductible existe-t-elle dans l’amour, dans l’amitié? Si deux acteurs avaient joué mon personnage à deux âges différents, la réponse était donnée et elle est sinistre. Il fallait que j’interprète les deux âges, c’était la condition sine qua non pour que je fasse le film. Ça m’a fait un peu peur quand j’ai dû jouer le rôle sans maquillage ni faux rajeunissement!"

Le résultat? Une méditation légère et grave sur le temps et l’amour qui passent mais que la vie nous permet de rejouer sans cesse. Comme sur une scène de théâtre. C’est d’ailleurs sur les planches que le personnage de Camille retombe amoureuse d’Eric, son grand amour (très bon Riad Sattouf). Le film bascule sans cesse entre le voyage intérieur à travers les âges de nos vies, et l’hilarante comédie fantastique à la Peggy Sue s’est mariée (de Coppola), auquel le film fait un clin d’œil. Loufoque, tendre et toujours juste, Noémie Lvovsky se taille un rôle sur mesure entourée d’une pléiade d’acteurs de sa trempe, de Podalydès à Amalric en passant par Yolande Moreau (magistrale dans le rôle de la mère disparue trop tôt), sur laquelle elle ne tarit pas d’éloges: "Yolande est une des plus grandes actrices du monde. Quand elle joue, elle est. Avec elle on se rend compte qu’il n’y a pas de savoir-faire d’acteur, il y a juste un savoir-être. C’est une si belle personne. Je voudrais la demander en mariage!" Nous aussi… Alors on fonce dans les salles!

Voir les salles où ce film est à l’affiche

Camille redouble
Réalisé par Noémie Lvovsky. Avec Noémie Lvovsky, Riad Sattouf, Denis Podalydès, Yolande Moreau, Michel Vuillermoz – 115′

Sur le même sujet
Plus d'actualité