Call Girl

Pour une scène montrant une série d’hommes politiques suédois, l’un d’eux ressemblant trop visiblement à l’ex-Premier ministre Olof Palme, payant pour des relations sexuelles avec des mineures, Call Girl est sorti amputé de cette fameuse scène dans sa Suède d’origine.

867373

Pas de ça en Belgique! Mais cela ne change pas fondamentalement la donne. Car cette histoire de jeunes filles issues d’un centre de détention servant à alimenter un réseau de prostitution fréquenté par l’élite du pays inventeur des meubles en kit ne constitue qu’un polar passable.

Et rien de plus. Inspiré de faits réels datant des années septante, Call Girl est surtout laborieux. Car si l’intrigue captive un moment, le spectateur finit par perdre pied.

La faute à des longueurs inutiles et à une esthétique aussi plastifiée que datée.

Call Girl
Réalisé par Mikael Marcimain. Avec David Dencik, Pernilla August, Ruth Vega Fernandez – 140’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité