Bye Bye Blondie

Déception! On attendait beaucoup du retour derrière la caméra de la reine de la provoc féministe, sorte de déesse punk de la littérature française.

334355

Douze ans après Baise-moi, film libératoire sur la pornographie passé à la postérité en mode culte, Virginie Despentes déçoit dans cette adaptation mollassonne de son sixième roman. Comment a-t-elle pu à ce point passer à côté de son film?

L'histoire tenait pourtant la route: les retrouvailles de deux ex-punkettes amoureuses que la vie a éloignées. Mais Despentes ne parvient jamais à tirer parti du face-à-face Dalle-Béart qu'on attendait autrement chargé en gueule, en émotion et en cinéma. Presque par pudeur, à contre-courant de l'énergie rageuse de Baise-moi, Despentes semble avoir voulu protéger d'une caméra trop intrusive ces deux grandes actrices fracassées par la vie. Il aurait alors fallu trouver d'autres moyens de les filmer et de les sublimer, car on reste totalement en surface de leur amour lesbien et interdit.

Malgré quelques "va te faire enculer" plus ou moins bien sentis, Béatrice Dalle se fait voler la vedette par Soko (pourtant meilleure chanteuse qu'actrice) et Béart par Clara Ponsot (vue dans Les Infidèles), seule vraie révélation du film.

L'énergie n'y est pas. La rage d'aimer non plus. Même la reconstitution de l'adolescence punk des jeunes filles confine à l'évocation kitsch des années 80, comme si le casting de Sous le soleil avait soudain pété un câble. Trop maquillé, trop apprêté, l'esprit punk s'est perdu et vire carrément côté mémère.

Clin d'œil anachronique à West Side Story, la scène de baston entre les Punks et les Skins ne sauve pas l'affaire. Seule la BO (Les Béruriers noirs en tête) et l'apparition finale de Lydia Lunch, prêtresse underground US, restent à la hauteur des souvenirs punk de Despentes. C'est trop peu.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Bye Bye Blondie
Réalisé par Virginie Despentes (2011). Avec Emmanuelle Béart, Béatrice Dalle, Soko, Clara Ponsot, Pascal Grégory – 97'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité