Brussels Summer Festival 2013: Les hostilités sont lancées

Ce vendredi, au coeur de notre vieille et belle Bruxelles, la 12ème édition du Brussels Summer Festival entamait sa toute première soirée de festivités

921533

Articulé entre la Place des Palais et le Mont des Arts pour deux programmations complètement différentes, l'une plus rock avec Didier Wampas, The Black Box Revelation et Saez et l'autre délicieusement électro alliant les beats d'Aeroplane, de Fritz Kalkbrenner et de Miss Kittin (entre autres), le festival s'est offert un grand écart particulièrement réussi.

 

Sur les coups de 19h15, du côté des jardins royaux, Didier Wampas, déchaîné, prend le trône belge d'assaut, s'intronisant souverain d'une heure de la foule massée devant lui. Foule prise d'un élan monarchique, sans doute grâce au cadre exceptionnel de la scène principale (littéralement sous les fenêtres de Philippe), qui scande en choeur le slogan « Didier Wampas c'est le roi » à chaque envolée du chanteur vêtu d'un pantalon rouge vif. Eclatant. Un grand moment.

 

A quelques centaines de mètres plus bas, là où se dévoile l'une des plus belle vue de notre capitale, la Base Check Electrocity fait place comble (ou presque). Sous le déferlement des basses et l'excellent jeu de lumière stroboscopique, le Mont des Arts s'est transformé en Mecque de l'électro.

 

Alors que DJ-producteur made in Belgium Aeroplane fait décoller l'assemblée en enchaînant les hits de l'été, comme White Noise de Disclosure, à d'autres productions maisons, la magie fiévreuse des samples fait effet de bombe. Le public, venu en nombre, se chaloupe au rythme des beats. On remercie également l'excellent Fritz Kalkbrenner, le frère de Paul, et sa double prestation chant-mix. Du côté de la Djette grenobloise Miss Kittin par contre, la sauce tarde à prendre. Trop de gesticulations dans sa combinaison noire et blanche. Trop peu d'enthousiasme, aussi. Clap de fin.

 

Une première soirée tout en contraste pour une édition du BSF qui s'annonce dantesque, où quelques 125.000 festivaliers sont attendus pendant cette grosse semaine de fête. A savoir que les organisateurs ont déjà écoulé l'entièreté de leurs pass 10 jours en prévente. Une première dans l'histoire du festival!

Sur le même sujet
Plus d'actualité