The Bronx- IV

Après avoir éprouvé bon nombre d'oreilles sensibles, les gars de Los Angeles ont surpris tout le monde en passant en mode mariachi, trompettes et costumes brodés à l'appui. 

805261

Deux albums plus tard, le groupe referme la parenthèse mexicaine et s’en retourne au punk qui déboîte les cervicales. Au bout de ses trente-six minutes (et pas une de répit), leur quatrième sortie remplit largement le cahier des charges en vidangeant tout le dédain que la société actuelle leur inspire (Youth Wasted, Too Many Devils) contre un mur de guitares épais et efficace.

The Bronx remue encore et nous le fait savoir.

 

The Bronx
IV
PiaS

Plus d'actualité