Booba répond à la caricature de Luz dans Charlie Hebdo

Rappel des faits. Il y a une semaine, Booba – en promo pour son dernier album D.U.C. - tient des propos chelous sur le site du Parisien. Selon lui, les journalistes de “Charlie Hebdo” jouaient avec le feu.

1345235

Et le rappeur français résidant à Miami d’expliquer que “Quand on joue avec le feu, on se brûle”. Suite à cette sortie controversée, Luz – signature fétiche de “Charlie” – publie une caricature titrée “Booba n’est pas Charlie” montrant le lascar nu en train de s’entrainer à la salle (Booba est une baraque bien body-buildée) avec – sur le torse – le tatouage “Je suis gonflette”. Réponse de Booba sur Instagram: un crobard bien trash le représentant avec un sexe surdimensionné, membre viril tombant sur la tête d’un personnage immobilisé au sol par le pied du rappeur poète. Sur son torse, l’inscription “Je suis balaise”. L’oeuvre est accompagnée d’un hashtag anti Laurent Ruquier après que ce dernier, sur le plateau Grand Journal, se soit emporté, traitant Booba de “Trierweiler du rap”. Pfiou… Zyva pour le moment dans les médias parisiens. C’est l’escalade ou quoi? 

Sur le même sujet
Plus d'actualité