Blur – Song 2

Chaque semaine, la petite histoire d'un grand classique du rock. Cette semaine: Blur - Song 2

407826

L'autre plus grand morceau du mouvement grunge, on dit l'autre parce que le premier, vous le connaissez, cet autre, on le doit à Blur avec Song 2.

Quoi? Song 2, du grunge made in England? Ça va pas la tête? Le grunge c'est américain, ça vient de Seattle! Blur, c'est les fers de lance du britpop, ennemi intime du grunge! Et puis Song 2 paraît en 1997, alors que les deux mouvements sont morts depuis belle lurette! Alors qu'est-ce qui s'est passé?

En 1991, Blur revient de sa deuxième tournée américaine avec la haine. La haine de ce public protectionniste qui rejette tout ce qui n'est pas grunge. Méprisé et ignoré, Blur se sent investi d'une nouvelle mission. Je cite: se débarrasser du grunge, déclarer la guerre à l'Amérique et créer une musique qui sonne typiquement anglais. Ce sera le britpop, dont le nom ne sera utilisé massivement que vers le milieu des nineties.

Le grunge, lui, est né au milieu des années 80 et atteint son pic avec le Smells Like Teen Spirit de Nirvana en 91 – pour les distraits, c'est ça le plus grand morceau du genre. Tout sépare les deux mouvements. Le britpop aime l'esthétique, le grunge la déteste. Le britpop aime la mélodie, le grunge préfère la dissonance. Le britpop, c'est les cheveux courts propres et des fringues à la mode, le grunge, c'est les longs cheveux sales, des chemises canadiennes et des jeans au bout du rouleau. Les groupes britpop détestent les autres groupes britpop, les groupes grunge n'écoutent que les autres groupes grunge. Le britpop parle de la vie, le grunge est vide de sens. Le britpop cultive l'humour et le second degré, le grunge ne sait pas ce que c'est.

Cela dit, Graham Coxon, le guitariste de Blur, aime plutôt le grunge, mais en cachette. Un jour de 1997, trois ans après la mort de Kurt Cobain et du grunge, Damon Albarn, le chanteur et leader du groupe, lui présente quelques chansons bien lourdes. Coxon flashe immédiatement sur Song 2, titre de travail. Typiquement le genre de chanson que les groupes adorent jouer pour déconner.

Et s'il s'agit de déconner, autant aller jusqu'au bout, la chanson n'étant pas destinée à figurer sur un album. Des paroles ineptes, cryptées, incohérentes: "J'ai fait vérifier ma tête / par un jumbo jet / c'était pas facile / mais qu'est-ce qui l'est?" Ajoutez à cela un riff imparable, et puis aussi ces couplets calmes et ces refrains brutaux… Mais, mais c'est du Nirvana! Ben oui, Song 2 est une grosse poilade pour se payer la tête du plus célèbre des groupes grunge. Il suffit de regarder: le clip de Song 2 rappelle clairement celui de Smells Like Teen Spirit. Ce sera le seul hit du groupe aux états-Unis, qui eux l'ont pris au premier degré. Je vous le disais, l'humour est en Europe!

Retrouvez la séquence Your Song du lundi au vendredi à 13h00 sur Classic 21.

Traduction des paroles

J'ai fait vérifier ma tête
Par un jumbo-jet
Ca n'a pas été facile
Mais rien ne l'est , non

Refrain
Woo hoo !
Quand je ressens le heavy metal
Woo hoo!
Et je suis engourdi
Woo hoo
Eh bien, j'ai l'habitude de mentir naturellement
Mais je ne suis jamais sûr
De la raison pour laquelle j'ai besoin de toi
Enchanté  

J'avais la tête en bas
Quand j'étais jeune
Ce n'est pas mon problème
Ce n'est pas mon problème  

Refrain
Yeah yeah
Yeah yeah
Yeah yeah
Oh yeah

Sur le même sujet
Plus d'actualité