Blanche-Neige

En attendant Blanche-Neige et le Chasseur (avec Kristen Stewart et Charlize Theron) très heroic fantasy, dégustez cette gourmandise colorée.

337627

Pas question ici de remuer les interprétations les plus pointues du conte de Grimm (l'obsession destructrice de la beauté, la naissance opaque de la sexualité des jeunes filles). Tarsem Singh (The Cell) tient avant tout à divertir et éblouir le spectateur de couleurs et de décors féeriques, qui rappellent parfois Peau d'âne de Jacques Demy.

Le but ici est de revisiter le conte avec humour. À la fois méchante reine et narratrice espiègle de l'histoire, Julia Roberts s'amuse à jouer de son âge et de sa beauté célèbre, pour laisser peu à peu sa place à la jeune génération. Blanche-Neige (premier grand rôle de Lily Collins – la fille de Phil, nul n'est parfait) est une héroïne moderne, un peu moins empotée que celle de Walt Disney, mais tout aussi gracieuse.

Une sorte de Robin des Bois au féminin, qui veut rendre l'argent de sa marâtre au peuple, sans attendre le prince charmant…

Celui-ci est d'ailleurs composé dans la lignée du prince de Shrek, avec humour et recul, puisque les jeunes filles modernes savent bien qu'il n'existe pas…

On pourrait reprocher à ce Blanche-Neige son propos un peu lisse (pas de traversée cauchemardesque de la forêt, et pas de vilaine sorcière), mais cette version multicolore du conte (surprenant final Bollywood), avec ses robes somptueuses et ses nains perchés sur des échasses, se déguste comme un bonbon acidulé. On avait presque oublié le goût.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Blanche-Neige
Réalisé par Tarsem Singh (2012). Avec Julia Roberts, Lily Collins et Armie Hammer – 105'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité