Black Lips – Underneath The Rainbow

1280933

The Ramones chantaient "I dont't wanna grew up". Les Black Lips sifflent ici qu'ils ne veulent pas rentrer à la maison. Même combat et même envie de prolonger les plaisirs juvéniles sur des morceaux garage/punk à influences sudistes. Quand il ne balance pas ses exploits de potache (Do The Vibrate,Funny), le gang d'Atlanta évoque le bref séjour en prison de son bassiste Jared Swilley (Smile)ou des virées en voiture "parce que glander, c'est cool" (Drive By Buddy). Et vous savez quoi? Ça fait du bien. – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité