Björk – Bastards

Pour aller au bout de l'expérience "Biophilia", Björk n'a pas hésité à soumettre sa dentelle sonore à d'autres artistes afin qu'ils en retournent les coutures à leur guise.

750575

Si sa voix maintient un lien entre les différentes propositions, il fallait bien s’attendre à ce que des bidouilleurs du calibre de Matthew Herbert, Death Grips ou These New Puritans éparpillent les restes façon puzzle.

On assiste donc à une dissection de haute voltige, dont le sommet de créativité est sans conteste attribué à Omar Souleyman qui nous pousse à rêver d’une collaboration Nord-Sud plus approfondie.

Un épilogue de luxe pour une œuvre déjà bien singulière.

 

 

Björk
Bastards
One Little Indian Records

Sur le même sujet
Plus d'actualité