Beyoncé – Pourquoi elle reste la reine (vidéos)

Icône glamour, épouse modèle et top manageuse, elle est la femme à qui tout réussit. Moustique vous livre le top 5 de ses meilleurs morceaux  à la veille de ses deux concerts complets au Sportpaleis.

1055498

'03 Bonnie & Clyde – 2002

Une chanson historique. Il s'agit de la première collaboration entre Beyoncé et Jay-Z. Le morceau est réalisé par Kanye West et s'inspire à la fois de 2Pac (Me And My Girlfriend) et Prince (If I Was Your Girlfriend). Les paroles? "Elle a la fièvre de Carrie. Le seul moment où on se tait, c'est pendant Sex And The City." Gloups!

Crazy In Love – 2003

Premier single extrait de son premier album solo "Dangerously In Love", ce tube imparable doit beaucoup à Jay-Z. Il en signe l'intro et c'est lui qui a l'idée du gimmick instrumental samplé sur un vieux standard soul Are You My Woman des Chi-Lites. Crazy In Love lui vaut un Grammy en 2003 et est certifié meilleure chanson de la décennie par l'hebdo musical anglais NME. Ça reste son mètre étalon.

If I Were A Boy – 2008

Écrite par BC Jean et Toby Gad, cette ballade emmenée par une guitare acoustique délicieusement folk reste l'un des plus gros succès de Beyoncé et aussi une claque envoyée aux machos. "Si j'étais un homme, j'enfilerais les vêtements que je veux le matin, j'irais boire des bières avec mes potes, je draguerais des filles et je n'aurais pas à me justifier." Bien vu…

Singles Ladies – 2008

Contrepoint parfait de If I Were A Boy (les deux chansons figurent sur le même album, "I Am… Sasha Fierce"), Singles Ladies exhorte toutes les femmes célibataires à se lever et à affirmer leur liberté. Elle a valeur d'hymne féministe aux Etats-Unis où elle figure au générique de toutes les séries télé mettant en scène des girls modernes (Ugly Betty, Glee, Sex And The City). Si vous ne nous croyez pas, allez voir des extraits de concert sur Youtube pour voir l'effet que ça fait sur les femmes.

Drunk In Love – 2013

Un clin d'œil à son tube Crazy In Love et une réponse à tous ceux qui lui reprochaient son côté mère de famille rangée. Extrait de son dernier album "Beyoncé", Drunk In Love sent la braise, le dancefloor et l'érotisme. Chaud devant, mais pas touche non plus, Jay-Z surveille les (d)ébats.

Les 20 et 21/3 au Sportpaleis (complet).

Retrouvez le portrait de Beyoncé dans le Moustique du 11 mars 2014.

Sur le même sujet
Plus d'actualité