In a Better World / Revenge

Le film qu'on aime et qu'on défend

La Danoise Susanne Bier signe In a Better World. Golden globe et Oscar du Meilleur film étranger. Rien que ça! Est-ce une preuve de qualité? Non. Mais ici, oui.

27578

C’est un sujet vieux comme le monde. Face à l’agression, faut-il tendre l’autre joue ou fomenter la vengeance? Faut-il accepter la violence? Ou la rendre œil pour œil, dent pour dent? De cette question, la Danoise Susanne Bier signe un film superbe, doux et brutal. Elias est le souffre-douleur de la cour d’école jusqu’au jour où Christian, un jeune garçon qui vient de perdre sa mère foudroyée par un cancer, s’interpose pour le sauver. L'esprit de vengeance des amis va les emmener droit dans le mur. C’est l’apprentissage de la violence, de la haine. De la vie. Car, c’est un fait, les êtres humains se déchirent. C’est en eux. C’est en nous.

Susanne Bier met en parallèle (à travers le personnage du père d’Elias, médecin dans des missions humanitaires) la violence exercée dans un camp de réfugiés en Afrique et celle, plus banale, de nos pays "développés". Décidément, nous n’avons pas à juger. Car c’est le même mal qui nous ronge. Avec fluidité, servie par une magnifique photo et des acteurs de haut vol (notamment les enfants et Mikael Persbrandt déjà vu dans Festen), Susanne Bier traite son sujet sans virilité déplacée. En fait, seule une femme pouvait réussir ce coup d’éclat.

Quelques ayatollahs de la critique trouveront à redire sur le prétendu happy end. En fait, il n’en est rien. Susanne Bier n’a pas choisi une fin heureuse pour satisfaire son public, elle a plus simplement choisi la vie. Là où des journalistes (notamment dans l’intelligentsia française qui a descendu le film) ont vu "un revirement d’une rare lâcheté", nous y avons vu un cri d’espoir. Car Bier montre qu’à coups d’électrochocs, l’être humain est capable de réapprendre la tendresse. Qu’il a le pouvoir d’aimer, de faire preuve d’empathie, d’apaisement et de pardon. Et tout cela, elle le fait sans pathos, sans violons, sans donner de leçon. Et c’est pour ça que c’est grand! Bravo, quoi qu’on en dise!
Jérôme Colin

Trailer
<object height= »242″ width= »425″><param name= »movie » value= »http://www.traileraddict.com/emd/34236″ /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »242″ src= »http://www.traileraddict.com/emd/34236″ type= »application/x-shockwave-flash » width= »425″ wmode= »transparent »></embed></object></p>

In a Better World / Revenge
Réalisé par Susanne Bier (2010). Avec Mikael Persbrandt, Trine Dyrholm, Ulrich Thomsen.
Sortie le 13/4.

Sur le même sujet
Plus d'actualité