Bastille – Bad Blood

Subtilisant les clés de son succès à Coldplay, Ed Sheeran ou Imagine Dragons, Bastille ne s'inquiète pas de cacher les ficelles avant de plier son premier album.

887659

Refrains efficaces, mélodies rodées, ballades intimes et finition électro, leur pop masque son conformisme sous des thèmes postapocalyptiques et des hommages à David Lynch (le titre Laura Palmer, la pochette très Lost Highway).

Paré pour affronter des salles combles, le chanteur Dan Smith est sans aucun doute un gars habile mais souffre d’un sérieux manque de personnalité.
Le 7/7 à Rock Werchter.

 

 

Bastille
Bad Blood
Virgin

Sur le même sujet
Plus d'actualité