Bastian Baker – Too old to die young

Avant de jouer les coachs dans The Voice Belgique, le jeune play-boy helvète dévoile son âme folk sur un deuxième album qui plaira aux filles.

954889

Fan du multi-instrumentiste Robert Francis comme des Kings of Leon, le Suisse Bastian Baker qui remplace Quentin Mosimann dans l'équipe des coachs de The Voice Belgique dès le mois de janvier prochain traîne une étiquette de play-boy à guitare depuis ses débuts en radio et son single Lucky. La faute sans doute à Danse avec les stars qui l'a mis sur le devant de la scène grâce à ses déhanchés sexy voici trois ans. Et pourtant… Véritable touche-à-tout, à seulement vingt-deux ans, le chanteur écrit pour des dizaines d'artistes, en hip-hop comme en rock, compose et joue quasiment de tous les instruments.

Enregistré majoritairement en Angleterre avec l'aide de Ken Stringfellow (R.E.M., The Posies…), son deuxième album propose un mélange un peu sombre, composé de chansons où les amours sont compliquées sur un fond de rock-folk aux accents country. "Too Old To Die Young" fait le grand écart permanent entre l'âge adulte et la fureur adolescente des premières fois. Un mélange où l'on se perd, parfois. Mais qui contient quelques perles comme Prime ou Dirty Thirty, que l'on retient, longtemps.

Retrouvez l'interview de Bastian Baker dans le Moustique du 9 octobre 2013

Sur le même sujet
Plus d'actualité