Axel Bauer – Peaux de serpent

La guitare crépusculaire, le texte ("des hordes d'étalons, des galops de questions"), la voix nonchalante mais toujours conquérante...

810423

Tout contribue à faire de Souviens-toi, morceau d’ouverture de cet album, l’une des plus belles chansons jamais écrites par Axel Bauer.

Et même s’il ne parvient pas à maintenir ce niveau d’exception jusqu’à la fin de sa cavalcade, il y a plein de bonnes raisons de se glisser sur ses "Peaux de serpent" aux écailles rauques and roll.

Il y a ici le Bashung de "Chatterton", le Raphael de "Caravane" et un Aubert en chair en os sur Tous les hommes à la mer. Une très bonne surprise.

 

 

Axel Bauer
Peaux de serpent
PiaS

Sur le même sujet
Plus d'actualité