AVEC MOUSTIQUE: STEVEN SPIELBERG A BRUXELLES POUR LA PREMIERE MONDIALE DE TINTIN ET LE SECRET DE LA LICORNE

Après avoir été considérée pendant plus d’un an comme la capitale internationale du surplace politique, Bruxelles a été – samedi après-midi – le centre du monde.

133306

Raison de cette attention ultra médiatique: la première mondiale de "Tintin et le secret de la Licorne" qui marquait le retour à la maison du journaliste belge le plus célèbre de la planète.


Avec des petites allures d’Hollywood un jour de cérémonie des Oscars, la place de Brouckère accueillait Steven Spielberg, Kathleen Kennedy (redoutable productrice), Jamie Bell et Gad Elmaleh, tous de sortie pour faire honneur au tapis rouge déroulé par les autorités de la ville.

Une ville dont on sentait, depuis quelques jours, qu’elle frémissait à l’idée d’accueillir son héros et son petit chien à bouclettes… Une capitale qui, au jour J, n’a pas pu cacher sa fierté de voir s’élever au firmament du cinéma américain l’un des personnages les plus emblématiques, sinon le plus emblématique, de la culture belge.

Dans une ambiance typiquement de chez nous – sympa et bon enfant mais tout de même très encadrée par le dispositif de sécurité – les personnalités se sont succèdées sur le "red carpet" pour atteindre la salle VIP.

C’est là que les invités prestiges de Moustique ont rejoint le réalisateur et l’équipe du film, Fanny Rodwell (veuve d’Hergé), la princesse Astrid, Jaco Van Dormael, Philippe Geluck, Jean-Paul Philippot (administrateur général de la RTBF – partenaire média privilégié de l’événement), Charles Picqué, Freddy Thielemans…

Après la projection du film – très fidèle à la ligne graphique de l’univers de Tintin et à l’idée du rocambolesque telle que définie par Hergé – nous avons recueilli les premières impressions des spectateurs – tous statuts confondus, peoples et anonymes.

Philippe – 46 ans, invité Moustique dans la salle VIP
L’idée de Spielberg est ingénieuse: mélanger trois histoires de Tintin dans une seule histoire. Ça fonctionne très bien et je trouve que la 3D donne super bien. On commence dans "Le secret de la Licorne", on passe par "Le crabe aux pinces d’or" et on retourne dans "Le trésor de Rakham le Rouge", c’est très bien fait et la fin laisse – évidemment! – supposer une suite. Je me suis vraiment bien amusé et j’ai retrouvé des sensations de mon enfance puisque j’ai découvert Tintin à l’âge de 6 ans…

Jacob – 12 ans
Très chouette, un film plein d’action. Je n’avais jamais lu les livres, même si mon père m’avait expliqué qui était Hergé. Je crois bien que je vais le recommander à mes copains parce qu’il y a aussi beaucoup d’humour.

Freddy Thielemans – Bourgmestre de Bruxelles
Le film est très différent des histoires d’Hergé mais c’est très emballant. La réalisation et cette technique de la 3D sont vraiment très prenants

Jean-Pierre Talbot – Acteur dans "Tintin et le mystère de la Toison d’or" (1961) et "Tintin et les oranges bleues" (1964)
Fabuleux. Enorme. C’est du Hergé. C’est du Tintin. Je suis enthousiaste. Ceux qui n’iront pas voir ce film sont des sots.

Emmanuel – 32 ans
Excellent! C’est un petit peu plus américain dans les scènes de combat mais, dans l’ensemble, c’est assez fidèle à l’esprit d’Hergé et à l’idée de l’amusement qu’on pouvait avoir quand on était petit.

Philippe Geluck – Dessinateur
Je suis encore un peu sous le choc de ce que je viens de voir… Je suis super emballé. C’est brillant et juste. Spielberg a attendu le temps qu’il fallait attendre pour que la technique lui permette de faire un film innovant. On n’est pas loin de la perfection visuelle.

Nicolas – 24 ans
Je trouve que le film respecte assez bien l’univers d’Hergé que je connais bien… Les grandes lignes de la philopsophie d’Hergé sont là et j’ai été été assez bluffé par le résultat.

Thomas Doret – Acteur dans "Le gamin au vélo" des frères Dardenne
J’ai vraiment découvert l’univers de la BD dans le film de Spielberg! J’ai complètement été emporté dans le film…

George Lang – animateur RTL  
J’étais un peu inquiet mais j’ai été très surpris, ça m’a ramené au temps de ma jeunesse. C’était formidable, je me suis amusé comme un gamin, parce que je connais bien les albums de Tintin même si Spielberg n’a pas adapté mes préférés. Mes abums préférés étaient "Objectif Lune" et "On a marché sur la lune".

Maxime – 28 ans
C’est l’histoire de Tintin, mais c’est aussi celle d’Indiana Jones. On retrouve les codes du cinéma d’aventures tels que Spielberg les a voulus. L’ambiance des albums de Tintin est très bien reproduite avec ce petit plus apporé par la 3D.

Ophélie Fontana – Journaliste RTBF
Je suis très emballée avec mention spéciale pour le capitaine Haddock. Je connais l’univers de Tintin mais de façon très générale, je ne suis pas vraiment une inconditionnelle, j’étais très curieuse de voir ce que ça allait donner et, du coup, ça m’a donné envie de lire des albums… Si le cinéma donne envie de revenir à l’original, je pense que le pari est gagné.

Marilyn – 49 ans
Magnfique! Ça représente vraiment bien l’univers de la bande dessinée. J’ai lu Tintin  quand j’étais petite file et vous savez quoi? Dans le film de Spielberg, c’est vraiment ça!

Elie – 15 ans
C’était bien mais sans plus, Spielberg a déjà fait mieux. J’ai préféré "Il faut sauver le soldat Ryan". A part le graphisme qui était très bien, je trouve que le film était un peu trop enfantin. Il y avait trop de scènes d’action, pas trop d’émotions, que de l’aventure avec un peu de comédie, comme un autre Indina Jones.

Gerald Watelet – animateur RTBF
J’ai eu du mal à entrer dans le début du film parce qu’on ne peut pas s’empêcher de comparer avec la bande dessinée, mais, à la fn, j’ai trouvé ça génial. Dans l’ensemble, Spielberg a respecté l’univers d’Hergé, même si on est dans un autre monde – on n’est pas dans un dessin animé, mais on n’est pas dans un film. Le souvenir doit s’estomper et l’oeil doit s’habituer mais c’est un nouveau Tintin.

Cédric – 33 ans
C’était terrible! Steven Spielberg nous a encore fait rêvé. Il est incroyable, en un seul film, il résume trois albums et ça marche. Faire revivre Tintin, ce n’était pas gagné, mais il l’a fait..

Sylvestre Defontaine – animateur Pure FM
Pendant tout le film, j’ai essayé de recoller ce que j’avais lu durant mon enfance et ce que je voyais à l’écran. J’y suis un peu parvenu pour les scènes dans le désert, mais à un moment donné, je me suis dit "Laisse tomber, apprécie ce que tu vois" et j’ai trouvé ça incroyable. Mais c’est une libre interprétation des aventures de Tintin. Ce que j’ai trouvé très émouvant, c’est le début du film, lorsqu’on voit Hergé qui croque Tintin et qui lui montre le dessin qui représente le Tintin qu’on connaît. Petit bémol pour la musique du générique, je trouvais ça un peu pompeux, et même pour la musique en général… Quant à l’événement médiatique de cette première à Bruxelles, c’est un peu la rencontre de l’ancien et du nouveau monde…

Zephir – 15 ans
Chouette graphisme, un peu trop d’action, pas assez de temps de pause. J’ai lu tous les Tintin parce que mon père les avait, et je trouve que Spielberg a un peu trop caricaturé, alors que j’ai vu "E.T.", tous les "Indiana Jones", "Jaws" et les "Jurrasic Park".

Eric Boever – journaliste RTBF1
Les courses poursuites sont extraordinaires, Spielberg a rajouté des choses et, à un moment donné, on ne sait plus… Bon, bien sûr, les Américains qui vont découvrir le film de Spielberg et qui vont l’aimer, est-ce qu’ils vont avoir la curiosité de découvrir le Tintin d’Hergé? Le Tintin de Spielberg ne va-t-il pas supplanter le Tintin d’Hergé dans l’imaginaire collectif? A part ça, franchement, je me suis bien amusé.

Tanguy – 19 ans
J’ai adoré le film. Il n’y a aucun temps morts. Au début, je pensais que ça allait être un peu trop enfantin, mais en fait, non… C’est un bon film pour tous les âges. Mais c’était marrant de voir les personnages des albums que mon père me lisait, le soir, avant de m’endormir.

Dominique Monami – Ex-joueuse de tennis
J’ai trouvé ça magnifique. J’ai lu tous les albums de Tintin quand j’étais jeune et je dois avouer que le film, de la première à la dernière seconde, m’a vraiment épaté.

Vincent Langendries – Journaliste RTBF
Epoustouflant! Je ne savais pas trop ce que ça allait donné et là, c’est hallucinant. On se demande où sont les acteurs et où sont les personnages animés.

Philippe Reynaert – Animateur RTBF
Etant un grand fan de Spielberg et un grand fan de Tintin, j’avoue que j’avais très peur de ce film. J’avais peur d’être deux fois déçu et je suis au contraire deux foi heureux. L’univers de Tintin est complètement respecté, même s’il est mis au goût du jour – ce qui  n’est pas du tout une trahison. Spielberg lui-même a rajeuni avec ce film parce qu’il retrouve toute la verve d’Indiana Jones. Et comme je ne suis pas un grand fan de la 3D, je dois dire qu’ici, elle est très bien utilisée. Il y a une scène de mirage dans le désert, c’est plus beau qu’Avatar.
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité