Audiences radio: les gagnants, les perdants

C'est une tradition bien installée. A chaque vague CIM calculant l'audience des radios, les communiqués des différentes chaines trouvent toujours la petite donnée pour se dire gagnant. Pourtant à l'analyse, c'est la RTBF qui perd et les chaines privées qui gagnent.On fait le point "radio par radio" en comparant 2013 et 2014. Les chiffres, rien que les chiffres. Et à ce petit jeu, c'est la radio en général qui est perdante. Explications

1282053

Première nouvelle qui vaut pour toutes les radios: le média en général perd des auditeurs. En un an, c'est près de 50.000 personnes qui ont tourné le bouton de la radio sur "off". Toutes radios confondues. Il y a donc un perdant clair en 2014: la radio.

#1 Bel RTL: premier en auditeurs, second en parts de marché

La radio privée respire. Elle regagne plus de 40.000 auditeurs quotidiens et près d'un pourcent de parts de marché. La rentrée 2014 a donc porté ses fruits même si la chaine perd  tant en auditeurs qu'en parts de marché entre 2013 et 2014. Bref, si Bel-RTL redresse la barre, elle ne fait que corriger un début d'année 2014 catastrophique.

Pour Eric Adelbrecht, Directeur Général de Bel RTL et Radio Contact  Après un travail important sur nos grilles, nous accueillons ces chiffres avec plaisir et encouragement.

#2 Radio Contact: le dauphin a la forme

La radio privée qui avait perdu le leadership au profit de Vivacité milieu de l'année 2014 reprend le large en regagnant tant en parts de marché qu'en auditeurs et revient à son niveau de 2013. Voire même plus. Eric Adelbrecht exulte évidemment Radio Contact reprend un leadership en part de marché amplement mérité du haut de ses 35 ans d’existence. C’est un succès unique pour la dernière marque privée 100% belge qui ne prend décidément pas une ride.

#3 Nostalgie cartonne, NRJ stable

Du côté de la chaussée de Louvain, on peut se réjouir. Nostalgie gagne près de 2% de parts de marché et 20.000 auditeurs en un an. Plus impressionnant, sur le dernier trimestre de 2014, elle gagne 50.000 auditeurs et dépasse, en parts de marché, Vivacité qui chute donc à la 4eme place. Nostalgie continue dès lors à enchainer les records d'audience. Avec l'ambition d'aller chercher les deux autres radios privées sur les plus hautes marches du podium?

Dans le couloir de la radio "djeun" de NRJ, on perd tant en auditeurs qu'en parts de marché sur le dernier trimestre mais globalement, la radio est parfaitement stable sur les 2 dernières années. L'équipe peut donc aller au drink des collègues de Nostalgie sans honte. Surtout que la radio reste largement leader sur le segment 12-24 ans. Ca doit grimacer à Reyers.

#4 Vivacité ralentit et perd sa place sur le podium

Vivacité avait connu une forte progression début 2014 en prenant le leadership de toutes les radios avant de rendre la plus haute marche à Radio Contact. Mais la radio n°1 de la RTBF peut avoir le sourire. En un an, elle aura gagné tant en auditeurs ( + 30.000) qu'en parts de marché (+0,7%). En terme de parts de marché, elle finit l'année derrière les trois radios privées que sont Bel RTL, Nostalgie et Radio Contact

#5 La Première redresse un peu, Classic 21 stable, Pure FM perd et gagne

La Première va mieux. Merci pour elle et pour sa nouvelle directrice Corinne Boulangier qui récolte les premiers fruits de la grande réforme orchestrée à la rentrée de septembre. La radio regagne 0,5 points de parts de marché en une vague et finit l'année avec un meilleur score que 2013. Qui était catastrophique. Pas encore de cris de victoire mais une situation qui mérite qu'on laisse du crédit à la nouvelle équipe.

Du côté de Mons, Classic 21 gagne un peu mais gagne quand même et approche des 9% (8,9%) de parts de marché (8,3% en 2013).

A Pure FM, pas de fête à l'horizon. Si la radio regagne un petit 0,1% de parts de marché entre 2013 et 2014, son audience continue à s'éroder d'année en année (-6.000). La situation de la radio "Good Music" reste préoccupante.

Fausse note aussi pour Musiq'3 qui déboite complètement sur le dernier trimestre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité