Au coeur de Tchernobyl

26 avril 1986. La catastrophe nucléaire de Tchernobyl secouait le monde entier. Plus de 28 ans après, un journaliste anglais a filmé  la zone sinistrée avec un drone. Emouvant.

1231995

Le nuage Tchernobyl a laissé plusieurs territoires dévastés dernière lui. Parmi eux, Pripiat, une ville du nord de l'Ukraine, située à quelques kilomètres de l'ex-centrale nucléaire. Depuis près de 30 ans, elle est laissée à l'abandon et surtout interdite d'accès à cause des radiations qui persistent encore.

Le journaliste indépendant britannique Danny Coke a alors eu l'idée de filmer la ville, d'en haut, avec un drone, pour contourner cette interdiction. Pripiat porte encore les marques de l'urgence et de la panique liée à la catastrophe. Mais sur cette vidéo, on peut voir que la nature reprend doucement ses droits. Les images font partie d'un long documentaire de l'émission "60 minutes" diffusé sur CBS.

Il y a deux ans, le journaliste-dessinateur français Emmanuel Lepage  s'était déjà approché au plus près de Tchernobyl. Pour sa BD-reportage "un printemps à Tchernobyl", le journaliste est allé sur le terrain, au risque de sa vie, pour dessiner les réalités de cette zone sinistrée. Il y montre un paysage sombre mais relate également la vie des riverains en marge de ce territoire interdit. 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité