Arthur H – Baba Love

En 2006, Arthur H disait "Adieu tristesse". Cette fois, il nous balance carrément une optimiste ode à l'amour. Cri du cœur et déhanchement du corps se confondent sur un album à l'univers toujours insaisissable.

134532

Entouré d'un beau casting d'instrumentistes empruntés chez Air ou Cassius, Arthur invite aussi Jean-Louis Trintignant sur le théâtral L'ivresse des hauteurs, le slammeur américain Saul Williams pour un très juste Le paradis il est chinois, ainsi qu'Izia le temps d'un finaud La beauté de l'amour.

Et quand le H est amoureux, son piano se montre encore plus minaudeur, comme en témoignent les sonorités pop co(s)miques de Cheval de feu et Ulysse et Calypso. Quel joli disque.

 

 

Documentaire sur Baba Love

Arthur H
Baba Love
Universal

Sur le même sujet
Plus d'actualité