American Parano

Avec son savant mélange de gueules cassées, de mensonges et de manipulations, American Bluff (nommé dix fois aux Oscars) ne nous trompe pas sur la marchandise.

1036606

 Car cette savante reconstitution des années 70 aux Etats-Unis agit comme un mélange entre Argo, Les affranchis et Boogie Nights. Dans lequel on suit les pérégrinations d’un duo de collègues-escrocs, sorte de Bonnie and Clyde des seventies (le charme en plus, le sexe en moins). Obligés d’infiltrer la mafia pour piéger un politicien corrompu jusqu’à la moelle. Mais c’est sans compter sur l'intervention de Rosalyn (Jennifer Lawrence qui a troqué sa combinaison en latex de Hunger Games pour des robes affolantes), épouse de la moitié masculine du duo. Dont le charme aussi irrésistible que dévastateur pourrait bien faire échouer l’opération. Long mais jamais pesant, American Bluff arrive à combiner avec brio le meilleur du film de gangsters version Scorsese avec l’univers des bandits losers et manchots cher aux frères Coen. Humour, glamour, hors-la-loi balourds. Jouissif!

Réalisé par David O. Russell. Avec Christian Bale, Bradley Cooper, Amy Adams – 138’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité