Amandine Bourgeois – Sans amour, mon amour (écoute intégrale)

L'ex-Nouvelle Star se la joue soul/rock, ambitieuse et… bouleversante.

349199

"J’aimerais que l’on me parle enfin plus de musique que de la Nouvelle Star 2008", soupire Amandine Bourgeois.

Lassée, résignée, mais réaliste car elle sait que l’on ne termine pas lauréate d’un télé-crochet aussi médiatique sans dégâts collatéraux. "À la sortie de mon premier album voici trois ans, je me prêtais de bonne grâce aux questions concernant ce chapitre de mon parcours. Maintenant, qu’on se le dise: je ne suis plus candidate, mais bien musicienne à part entière."

Et c’est en bonne voie car, après "20 mètres carrés", disque un peu étroit d'idées comme son titre le laisse envisager, Amandine Bourgeois affiche de belles intentions sur "Sans amour, mon amour".

Nous aimions déjà sa voix et sa présence mais en quittant les chemins mainstream, elle présente ici des chansons plus ambitieuses, plus énergiques aussi. Bénéficiant d'une production à l'ancienne,"Sans amour, mon amour" navigue entre soul et rock.

On regrette parfois des textes d’une naïveté gênante ("Envie d’un manque de problèmes/d’un endroit où je puisse dire je t’aime"), voire d’une banalité confondante (Oulala), même si le parolier Boris Bergman lui offre un bouleversant Incognito.

Réalisés par Ian Capple, l’homme de l’ombre des Tindersticks, et mis en musique par une partie des manouches qui entourent Thomas Dutronc, ces treize nouveaux titres s’inspirent à la fois d’icônes millésimées (Rickie Lee Jones) et de jeunes pousses (Sharon Van Etten).

"J’ai enfoncé les portes, je ne me suis privée de rien", poursuit-elle. Et le mignon Blackout, entièrement chanté en anglais, constitue même les prémices d’un album complet dans la langue de Duffy. "J’en ai très envie! En plus, m’installer en Grande-Bretagne pourrait me redonner une réelle virginité musicale." Et faire d’Amandine une vraie nouvelle star en devenir. Elle prouve ici qu'elle en a les moyens.

Le 5/5 au Inc'Rock Festival (Incourt).

 

 

En partenariat avec WE7, votre radio personnalisée
Plus de musique sur WE7.be

Amandine Bourgeois
Sans amour, mon amour
Sony music

Sur le même sujet
Plus d'actualité