Alzheimer: une maladie sans réponse

Cette forme de démence atteint même les monstres sacrés, tel Sean Connery. Elle frappe aussi parfois avant 60 ans. Comme chez Pierre, Stig ou Jean-Pierre, que nous avons rencontrés.

937201

 

 

Mais c’est pire encore de voir que les autres sont à bout."

Certaines nuits, Paul, 88 ans, croyait entendre des bruits de pas devant sa maison. Il se levait et voyait des hommes en arme qui se dirigeaient vers lui. Alors, il prenait son fusil de chasse rangé au-dessus de la garde-robe. Heureusement, son épouse Annie avait depuis longtemps caché les cartouches. Elle le rassurait, le remettait au lit, non sans mal. Paul était atteint de la maladie d’Alzheimer. Il est aujourd’hui décédé. Ses hallucinations nocturnes comptent au nombre des symptômes typiques d'“Alzheimer”. Un mot qui terrorise et désigne une forme de démence qui entrave la mémoire, le langage, l’orientation, la gestuelle ou encore le comportement. De près ou de loin, elle nous concerne tous. Près de 5 % des plus de 60 ans développent cette maladie, un quart des plus de 80 ans. En Belgique, environ 140.000 personnes sont dépistées chaque année. Mais beaucoup d'entre elles ignorent être touchées. Et avec l’allongement de l’espérance de vie, ce nombre ne cessera de croître. Si, à ce jour, on ne guérit pas d’Alzheimer, les traitements actuels permettent toutefois de ralentir le processus et de conserver une vie digne le plus longtemps possible. Comment vit-on avec cette maladie? Comment les proches appréhendent-ils la lente mutation de la personnalité de leur parent ou de leur conjoint? Pour le savoir, nous sommes allés à la rencontre de Pierre, Stig, Paul, Denise ou Jean-Pierre.

Le choc

Mon épouse, la première, m’a dit que je perdais la boule, expose Jean-Pierre, 62 ans, ex-cadre dans une multinationale du secteur pétrolier. Puis, mes collègues m’ont eux aussi avoué que j’avais de plus en plus d’hésitations. Moi qui avais toujours été si précis, infaillible dans mon travail… J’ai d’abord cru à un burn-out.” Après une batterie de tests, le diagnostic est posé: Alzheimer. Cet ingénieur civil avait 57 ans. “Je ne voulais pas le croire, personne ne voulait le croire.” Jean-Pierre fait partie du pour cent des patients qui ont développé la maladie d’Alzheimer avant 60 ans.

D'autres témoignages dans le Moustique de ce 4 septembre 2013

Quelques adresses pour recevoir de l'aide

Ligue Alzheimer

Ecoute téléphonique 24h/24: 0800/15.225
A Liège: 04/229.58.10
A Bruxelles: 02/510.61.88
www.alzheimer.be
La Ligue organise notamment des Alzheimer Cafés, des groupes de parole pour les malades et leurs proches, à Bruxelles et en Wallonie, ainsi que des formations pour les aidants et des cycles de conférences itinérants.
http://alzheimercafe.be

Alzheimer Belgique

Ecoute téléphonique et renseignements 24h/24 et 7j/7, 02/428.28.19. L’ASBL organise des ateliers d’art-thérapie, cuisine, sophrologie, des dimanches récréatifs… www.alzheimerbelgique.be

Baluchon Alzheimer Belgique

Service de soutien à domicile des familles et des proches. 02/673.75.00 www.baluchon-alzheimer.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité