Alors le Belge? Heureux?

C'est quand le bonheur et pour quel Belge?

36772

Moyenne générale accordée par les Belges francophones: 7,3/10

Chez les 25-34 ans: 7,2
Chez les 35-44 ans: 7,3
Chez les 45-54 ans: 7,2
Chez les 55-65 ans: 7,6

À Bruxelles: 7,1
En Wallonie: 7,4

Chez les inactifs: 7,3
Chez les ouvriers: 6,9
Chez les employés: 7,4
Chez les indépendants: 7,6

Ceux qui ont des enfants: 7,5
Ceux qui n’ont pas d’enfants: 7,3

Au sein du groupe social « bas »: 7,1
Au sein du groupe social « moyen-bas »: 7,3
Au sein du groupe social « moyen-haut »: 7,3
Au sein du groupe social « haut »: 7,5

Près de 80 % des Belges attribuent une note de minimum 7/10 à leur situation. Le score est sensiblement plus élevé auprès des 55-65 ans, mais moins prononcé parmi les Bruxellois, le groupe social « bas » et les ouvriers.

Un quart des 55-65 ans évaluent à 9/10 leur degré de bonheur. Ils ne sont que 10 % des Bruxellois à s’accorder cette note.

Les préoccupations principales des Belges sont précisément les mêmes que celles des répondants qui s’estiment les moins heureux.

La qualité de l’enseignement et l’avenir social des enfants préoccupent particulièrement les Belges les moins heureux et inactifs.

Sur le même sujet
Plus d'actualité