Alain Simons, viré, retour sur sa carrière

A 52 ans, l'animateur qui avait été de toutes les aventures Bel RTL et RTL-TVI est prié de se trouver de nouveaux défis. Il était sur une voie de garage depuis plusieurs mois. C'est un des pionniers de la chaine privée qui s'en va.

1208211

Alain Simons, c'est une gueule, un ton, une personnalité. Aimé, détesté, moqué, il irritait autant qu'il fédérait. Mais en 2014, Alain Simons ne fait plus partie des plans de la maison RTL: plus le bon ton, plus le bon format, plus le bon visage.

Après avoir été un des absents remarqués des grilles de rentrée, Alain Simons ne se verra pas offrir un autre challenge au sein de RTL ou un placard doré pour services rendus: c'est la porte. 

Pourtant, Alain Simons était sur le bateau RTL-TVI depuis le début, le premier jour et faisait partie du générique de lancement de la chaine.

Dès 1987, il anime "Coup de Dés", émission de jeu et de divertissement qui a occupé l'avant-soirée de RTL-TVI jusque 1994. 

En 1990, aux côtés de Sandra Kim, il prend la direction de la kitschissime émission "10 qu'on aime" qui a révélé tout ce que les années 90 pouvaient produire de fluo et de douteux.

En 2000, on lui confie la présentation de la version belge de "Qui veut gagner des millions" sous le nom de "Qui sera millionnaire?". L'émission s'arrêtera définitivement en 2008 après un premier stop quelques années auparavant. Ca aura été son plus grand carton d'audiences avec des pics jusqu'à 35% de parts de marché. Le programme coûtait cher mais rapportait aussi énormément à la chaine

Depuis lors, hormis l'émission "Êtes-vous plus malin qu'un enfant de primaire?", il avait disparu des écrans pour se concentrer sur la radio où il était une des voix de Bel-RTL. Jusque juin 2014. 

La rentrée 2014 et la réorganisation de RTL lui auront été fatales. Dans son communiqué, la chaine lui souhaite de belles nouvelles aventures. Dont acte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité