Ainsi naît une série US

Une série, ça vit, ça meurt. Mais surtout, ça suit un rigoureux calendrier de fabrication. Feuilleton!

1266745

Avant d'arriver sur votre écran, les séries américaines des grands réseaux nationaux (ABC, CBS, FOX…) traversent une foule d’étapes, un parcours aussi haletant qu'un 24 heures chrono. Notre spécialiste, Sarah Sepulchre, chargée de cours à l’UCL, explique la gestation scrupuleusement balisée des séries alors que vous êtes dans votre canapé à déguster des épisodes déjà bouclés des NCIS, Mentalist, Castle ouBones.

Septembre 2014. Tranquillement installé dans votre canapé, vous profitez du début de la diffusion de votre série fétiche à la télévision.

Novembre 2014. A cette période-là, vous n’en revenez pas des nouveaux épisodes aux rebondissements éblouissants. Les couples se forment, les gens meurent. La série semble au top de son intensité. Et ce n'est pas un hasard: c’est à ce moment-là que les chaînes calculent les taux d’audience, pour fixer le prix que coûtera le spot publicitaire de l’année suivante. Il faut donc scotcher le public pendant l'automne.

Décembre 2014. En coulisses, c’est le mois des pitchs des nouvelles séries. Leurs créateurs ont maximum dix minutes, pas une de plus, pour présenter leur idée devant les gens de la chaîne et de la maison de production. Près d'un millier tentent chaque année cette présentation de projets alors que les chaînes ne vont retenir qu’une centaine d’idées et en demander un synopsis. 

Janvier – février 2015. Les heureux créateurs rescapés de la première sélection produisent leur synopsis, développement en quelques pages de leur idée de départ avec une description des personnages envisagés, l'univers dans lequel ils évolueraient, etc. Sur la centaine de synopsis, les chaînes ne demanderont les scénarios que d’une vingtaine.

Avril 2015. Sur ces vingt scénarios de pilote, seuls dix seront tournés. Au final, environ la moitié des pilotes seront sélectionnés pour devenir série.

Mai 2015. C’est de nouveau la période du calcul des audiences, les épisodes de ce mois-là sont à nouveau riches en rebondissements et "cliffhangers". Entre les deux périodes de calcul d’audience, vous vous êtes sûrement déjà dit "qu’il ne se passait rien ou moins". Il arrive en effet que les épisodes des séries soient plus creux parce que les réalisateurs font appel à des scénaristes extérieurs pour ces épisodes-là, pendant que l’équipe de base s’affaire sur les épisodes-clés, ceux qui font progresser l’histoire et sont diffusés dans les périodes "commercialement" fortes. 

Entre avril et juin 2015. Les créateurs de séries doivent constituer leur équipe de scénaristes, décident de qui sera le réalisateur, peaufinent les premiers arcs narratifs, trouvent les acteurs, etc.

Juin 2015. Le tournage des séries commence.

Juillet – août 2015. C’est vaches maigres sur vos écrans? Normal! Il n’y a pas de diffusion de nouvelle saison ou de nouvelles séries à la télévision puisque les chaînes sont en plein tournage de la suite des séries existantes. Cependant, les rediffusions des épisodes ne manquent pas, pour que vous puissiez rattraper votre retard ou vous rafraîchir la mémoire. Avant de repartir à l'aventure avec des inédits. Mais l’été, c’est aussi sur Internet que cela se passe. Les créateurs de séries font tout pour continuer à occuper le terrain et vous faire patienter en développant le transmédia autour de la série – quizz, jeux vidéo, livres, teasers, etc. Et généralement, ça marche. Jusqu’en septembre, où vous vous réinstallez dans votre canapé…

Keep cool

Pour les séries programmées sur les chaînes payantes comme HBO, Showtime ou AMC, le processus de création n’est pas aussi strict, délimité et procédural. Généralement, c'est tout simplement la chaîne qui contacte un créateur en lui demandant une série (The Sopranos,Boardwalk Empire,Game Of Thrones,Homeland…). Tout se fait par contact entre les chaînes et les créateurs qui font tout pour se faire remarquer. L’avantage: c’est beaucoup moins industriel et ça laisse plus de place à l'originalité et la création. Aussi, les saisons des séries de ces chaînes-là ne font généralement que 12 ou 13 épisodes, tous tournés et bouclés avant leur diffusion. Ce rythme a un double avantage: la saison diffusée ne couvre que la moitié d’une année, ce qui permet aux chaînes d’avoir une série pour le premier semestre et une autre pour le second. De plus, le public reste toujours sur sa faim. Et sa frustration est à la hauteur de son plaisir de retrouver sa série préférée.

Plus d'actualité