Agnes Obel: Le nouveau girl power (écoute intégrale)

Née à Copenhague, elle vit à Berlin. Une mère pianiste amateur, un père guitariste jazz. "J'ai reçu une éducation hippie, il y avait deux pianos à la maison. J'ai appris à en jouer comme les autres enfants apprennent à parler."

28217

Sorti en octobre 2010 sur le label belge indépendant PiaS, son premier album "Philharmonics" s'est vendu à 200.000 exemplaires, dont près de la moitié en France. Agnes Obel a 30 ans.

Le déclic
Elle travaille sur son premier album à Berlin, une agence publicitaire tombe sous le charme de sa chanson Just So découverte sur MySpace. Utilisé pour la campagne internationale de l'opérateur Deutsche Telekom en 2009, le titre démarre le buzz.

Le style
Les images de promo mettent en avant la silhouette figée d'une actrice intello dans un film de Bergman. Bien vu. "J'ai voulu des photos qui ressemblent à ma musique." Loin de la vie culturelle trépidante de Berlin, sa musique est apaisante et contemplative. Ses textes? Mystère… "Mes chansons sont reliées à la vie, peut-être même à ma vie, mais ce n'est pas concret." Pigé?

Le marketing
Mariage réussi entre techniques modernes et pratiques old school. Obel doit son premier buzz à MySpace, mais sa firme de disquesa le mérite d'avoir misé sur le long terme, alors qu'aujourd'hui un album doit se vendre le mois qui suit sa sortie sous peine d'être enterré. "Philharmonics" a été lancé discrètement, mais a bénéficié d'un excellent bouche à oreille. Les chansons sont assez arty pour toucher un public pointu et accessibles pour passer à Taratata ou sur La Première. Ne refusant aucune interview, la sirène de Copenhague paraît n'avoir rien à cacher, sauf peut-être sa beauté qui la met mal à l'aise. En live, elle gagne son public. Comme souvent, c'est le Botanique qui lui a offert sa première tribune. C'était il y a un an.

L'avis de Moustique
"Philharmonics" nous a séduit "par son mélange de folk bucolique, de spleen adulte et ses mélodies enfantines. On pense à An Pierlé, à Joni Mitchell, mais aussi à la B.O. d'Amélie Poulain".

L'anecdote pour faire le malin
Agnes Obel a tourné dans un court métrage du réalisateur danois Thomas Vinterberg (Festen). Vinterberg utilise trois de ses chansons dans le soundtrack de son dernier film Submarino.

Agnes Obel
Philharmonics
PiaS

Le 17/5 aux Nuits Botanique (complet).
Le 10/7 aux Ardentes.
Le 15/7 au Gent Jazz Festival.

<object height= »250″ width= »300″><param name= »movie » value= »http://www.deezer.com/embed/player?pid=59595072&ap=0&ln=fr&sl=1″ /><embed allowfullscreen= »true » allowscriptaccess= »always » height= »250″ src= »http://www.deezer.com/embed/player?pid=59595072&ap=0&ln=fr&sl=1″ type= »application/x-shockwave-flash » width= »300″></embed></object></p>

Découvrez la playlist Agnes Obel – Philharmonics avec Agnes Obél

Sur le même sujet
Plus d'actualité