Acheter: Trop belge pour toit

À tout seigneur, tout honneur… Les propriétaires, en Belgique, forment 70 % de la population. Une exception européenne? Pas vraiment, puisque nous sommes devancés par la plupart des pays de l'Est, mais aussi l'Espagne, le Luxembourg, l'Irlande ou l'Italie. D'autant que, chez nous, ce chiffre pourrait ne plus évoluer dans les prochaines années.

64698

L'acquisition d'un logement tient, en effet, de plus en plus de la gageure. La Belgique figure parmi les pays ayant subi les plus fortes hausses immobilières ces quinze dernières années. Quant aux récentes années de crise, responsables de certaines baisses spectaculaires des prix chez nos voisins, elles n'ont entraîné qu'un recul d'à peine 1,8 %, soit le plus faible de tous les pays industrialisés. En résumé, l'immobilier belge, classique solution de repli pour les échaudés de la Bourse et de la haute finance, ne flambe que très rarement. Et, surtout, il ne descend pratiquement jamais. Si bien que les prix des habitations en Belgique seraient désormais les plus surévalués au monde. Avec des prix 63 % trop élevés par rapport aux prix des locations, et 53 % trop élevés par rapport aux revenus des ménages, d'après l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Pendant un temps, les taux bas en vigueur au début des années 2000 et l'inventivité des banques ont fait diversion. Les candidats acquéreurs se sont vu proposer des solutions de crédit de plus en plus originales, notamment des crédits hypothécaires allongés jusqu'à 30, 35, voire 40 ans. En outre, les établissements financiers n'hésitaient pas à s'aventurer dans des prêts correspondant à 110 ou même 120 % de la valeur du bien, ce qui a permis à beaucoup de ménages aux budgets très serrés d'acquérir leur premier bien.

Malheureusement pour les futurs acquéreurs, ces temps semblent révolus. Tandis que les taux d'intérêt devraient repartir prochainement à la hausse, les prix ont retrouvé puis crevé leurs plafonds d'avant la récession. En Flandre et à Bruxelles, les appartements ont dépassé le cap des 200.000 € en moyenne. D'après la fédération des notaires belges, les maisons ont, elles, augmenté de 20 % en Belgique francophone entre 2010 et 2011. Or, les banques n'affichent plus la même générosité et demandent aujourd'hui à leurs clients de montrer patte blanche. Entendez par là une épargne préalable.

Petit budget, passe ton chemin

Voilà donc la patate chaude refilée aux ménages. Sauf que les salaires n'ont pas suivi l'évolution des prix de l'immobilier, loin de là. Pendant que les premiers augmentaient péniblement de 24 % en dix ans, les seconds ont littéralement doublé. Si bien qu'aujourd'hui, pour faire l'appoint, un bien sur trois (presque un bien sur deux à Bruxelles où une maison moyenne se négocie à presque 350.000 €) est acheté grâce à l'apport des parents. Ce soutien familial, qui était encore pratiqué de façon marginale à la fin du siècle dernier, représente aujourd'hui en moyenne 35 à 40 % du prix d'achat.

À l'avenir, concluait une récente étude de Julien Manceaux, économiste d'ING, les prix de l'immobilier ne devraient plus afficher les taux de croissance spectaculaires de ces dernières années. La hausse des taux et un contexte fiscal moins favorable à l'immobilier devraient sonner la fin des augmentations à deux chiffres d'une année à l'autre. En revanche, poursuit Julien Manceaux, le marché immobilier belge n'a jamais été aussi inaccessible au cours des 25 dernières années, poussant un nombre croissant de Belges vers des biens de moindre qualité, voire le marché locatif. Une brique dans le ventre, qu'ils disaient. Pour ceux qui n'ont pas pu encore acheter leur logement, elle leur restera sur l'estomac.

Prix moyen du m2 acheté

Région bruxelloise
Maison: de 1.136 €/m2 (Jette) à 3.679 €/m2 (Watermael-Boistfort)
Appartement: de 1.812 €/m2 (Laeken) à 3.177 €/m2 (Etterbeek)

Nivelles
Maison: 1.072 €/m2.
Appartement: 1.897 €/m2

Charleroi
Maison: 761 €/m2
Appartement: 1.590 €/m2

Tournai
Maison: 2.863 €/m2
Appartement: 2.640 €/m2

Mons
Maison: 1.583 €/m2
Appartement: 1.086 €/m2

Liège
Maison: 1.220 €/m2
Appartement: 1.390 €/m2

Namur
Maison: 1.476 €/m2
Appartement: 2.348 €/m2

Arlon
Maison: 2.558 €/m2
Appartement: 2.117 €/m2

Sur le même sujet
Plus d'actualité