5 séries TV qui passent par la case prison

Pas question pour les séries américaines de bouder la case prison. Deux nouvelles s'apprêtent à explorer l’univers carcéral ayant souvent inspiré les scénaristes ces quinze dernières années, et donné lieu a quelques jolis succès. Avant de replonger au gnouf, retour sur la tendance barreaux. Plus ou moins inspirée.

929903

 Oz, la cultissime.

Un narrateur omniscient, une BO flippante et des plans d'une violence extrême. Ecrite et shootée par Tom Fontana, Oz est sans conteste la papesse des séries carcérales. A (re)voir.

Prison Break, l'efficace.

Impossible de zapper le ténébreux Michael Scofield et son plan d'évasion tatoué sur le torse. Malgré un scénario en dents de scie, la série blockbuster a rendu addict tout le monde libre.

Rectify, la fascinante.

Comment faire une série carcérale sans came, sans sexe et sans violence? Avec son antihéros aux antipodes du genre et ses dialogues ciselés à la scie à métaux, on n'avait rarement vu série plus bouleversante dans l'ombre du couloir de la mort.

Orange is the new black, la féminine.

Après la très ambitieuse House of Cards, le service de streaming US Netflix balance cette jolie comédie dramatique inspirée d'une histoire vraie et écrite par Jenji Kohan (Weeds). Et nous, on en reprend pour perpet.

Paradise, la futuriste.

NBC lorgne désormais aussi du côté des barreaux. La chaîne vient de commander le pilote de Paradise. Ou l’histoire d’un toubib incarcéré à tort dans un bagne futuriste de Las Vegas. Et, devinez quoi, le taulard a décidé à s’en échapper. Vous avez dit Prison Break?

Sur le même sujet
Plus d'actualité