4 vidéos avec Claude Criquielion à (re)voir

L'ancien champion cycliste reconverti en politique, Claudy Criquielion dit le Crique,  est décédé ce 18 février 2015 à l'âge de 58 ans des suites d'un AVC. Retour  sur la vie et la carrière d'un des plus grands sportifs wallons en 4 vidéos.

1285389

#1 La chute de 1988

Lors des Championnats du Monde 1988 à Renaix, "le Crique" en tête avec l'Italien Fondriest est rejoint par Steve Bauer, le coureur canadien. Le coup de coude du Canadien qui envoie Criquielion dans les barrières à quelques mètres de la ligne d'arrivée est encore commenté aujourd'hui et a privé le Belge d'un second titre de champion du monde sur route. Il y a 3 ans, dans un documentaire de la télévision flamande, l'ex-coureur canadien disait ne rien regretter.

#2 Le titre de champion du monde en 1984

4 ans avant Renaix, le Belge avait remporté le Championnat du monde à Barcelone et devenait le premier coureur wallon à monter sur la plus haute marche du podium arc-en-ciel. Seul Philippe Gilbert a fait aussi bien depuis lors.

#3 La défaite à Liège-Bastogne-Liège en 1991

Alors que la Doyenne arrivait pour la dernière fois au centre-ville de Liège, Claudy Criquielion fut battu de justesse par l'Italien Moreno Argentin qui signait ainsi sa 4eme victoire sur Liège-Bastogne-Liège. L'année suivante, l'arrivée déménageait à Ans pour ne jamais redescendre au coeur de la cité ardente.

#4 L'après-carrière: le grand Prix Criquielion et la politique.

A 34 ans, après 13 ans dans le peloton professionnel, Le Crique descend de vélo définitivement. Riche d'un palmarès contenant de belles victoires dans des Classiques et de belles prestations dans les grands tours, il restera toujoursun goût de trop peu au vu des nombreuses places d'honneur qu'il a décroché.

Après sa carrière, il créera un Grand Prix portant son nom et officiera comme directeur sportif chez Lotto.

Il était, depuis les dernières élections communales, échevin à Lessines.

Sur le même sujet
Plus d'actualité