20 ans de Francofolies Ca le fait!

C'est d'abord un rendez-vous. Un rendez-vous entre un lieu et un public qui, depuis vingt ans, ont appris à ne plus se passer de ce moment qui, après dissipation des brumes matinales, ressemble à l'été.

899619

Les Franfolies de Spa, malgré les aventures météorologiques qui font que notre pays n'en est pas un autre, c'est d'abord l'été. Un moment de l'année où les plaisirs, même les plus minces, prennent une saveur unique.

 

Parmi ces plaisirs, la musique reste centrale, et lorsqu'on va aux Francos, on sait qu'elle est partout. Sur scène, bien sûr, où se joue la réputation du festival, mais aussi dans l'air de la ville et dans le regard des visiteurs qu'il ne faut pas beaucoup pousser pour pousser la chansonnette. La convivialité des Francofolies (dont on sait qu'elle est du même niveau à La Rochelle ou à Montréal, matrices originelles) ne serait rien sans les artistes qui font halte ici. Certains sont des habitués, certains y ont élu scène à vie (c'est évidemment le cas de Pierre Rapsat), certains n'en reviennent pas…

 

Partenaire privilégié des Francofolies de Spa, Moustique a depuis toujours installé ses quartiers au festival qui reste aussi un point de rencontres avec ses lecteurs dont on sait – hé oui, qu'on le sait – combien ils aiment la musique. Et comme il n'y a pas d'anniversaire sans cadeau, cette vingtième édition des Francos se fera donc avec, sous le bras, notre supplément spécial de 24 pages qui reprend toutes les grandes interviews des têtes d'affiche programmées cette année.

 

En bonus exclusif, la rencontre des lecteurs de Moustique avec Pascal Obispo animée par Luc Lorfèvre. Il y a quelques années, on aurait hésité à souhaiter "Happy birthday" à cet événement qui se veut le lieu de convergence de la chanson française. Aujourd'hui, on se dit qu'il faudrait être bête pour ne pas le faire, alors oui: bon anniversaire.

 

Infos et tickets: www.francofolies.be

 

Au sommaire de notre supplément

– Pascal Obispo: la rencontre avec les lecteurs de Moustique p. IV
– Lou Doillon: "Je vais en prendre plein la gueule" p. VIII
– Benjamin Biolay: "L'humour en musique m'emmerde" p. X
– Puggy: "Oui, on rêve de remplir des stades" p. XII
– Raphael: "Je dors parfois avec ma guitare" p. XIV
– Grand Jojo: "Un jour, j'ai fait un disque d'ambiance"
p. XVI
– Saule, géant aux pieds d'argile p. XX
– Charles Gardier: "J'ai eu de belles discussions avec Bashung" p. XXII

Sur le même sujet
Plus d'actualité