Plus de la moitié des PME belges en faveur de la vaccination obligatoire

L'aspiration à la vaccination obligatoire est assez répandue, avec des nuances selon les régions. Mais pour le Covid Safe Ticket, c’est une autre histoire.

Plus de la moitié des PME belges en faveur de la vaccination obligatoire
Une personne recevant le vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 à Liège @BelgaImage

Près de la moitié des PME bruxelloises et wallonnes sont favorables à la vaccination obligatoire de leur personnel sur le lieu de travail, ressort-il mardi de l’enquête trimestrielle sur l’emploi du prestataire de services RH SD Worx auprès de 810 entreprises. Une PME sur trois souhaite par ailleurs introduire le Covid Safe Ticket lors des contacts avec les clients.

Des barrières légales

En Belgique, en moyenne 56% des patrons de PME sont favorables à l’obligation de vaccination sur le lieu de travail. À Bruxelles, ils sont 45% dans ce cas, avec également un entrepreneur sur cinq qui est contre et un tiers se montrant neutre. La tendance est exactement la même en Wallonie. En Flandre, la vaccination obligatoire sur le lieu de travail convainc deux tiers des PME (64%), pour une sur dix qui est contre et un quart qui est neutre.

Les employeurs ne sont toutefois pas autorisés à demander des informations sur le statut vaccinal de leurs travailleurs et il n’est en outre pas question d’une obligation pour le moment, complète SD Worx. En revanche, les employeurs (avec un minimum de 50 travailleurs) peuvent désormais s’enquérir du taux de couverture vaccinale globale (et non individuelle) de leur personnel auprès de leur propre médecin du travail (ou auprès d’un service externe de prévention et de protection au travail), qui peut consulter la base de données de vaccination.

En ce qui concerne le Covid Safe Ticket vis-à-vis des clients, seule une minorité des PME est favorable à l’introduction d’un tel pass sanitaire. En septembre, celui-ci était obligatoire pour seulement 6% des PME en contact avec la clientèle. À Bruxelles, ce chiffre est passé à une petite ou moyenne entreprise sur dix (11,6%) avec l’élargissement du Covid Safe Ticket à davantage de secteurs. Parmi les PME ayant un contact physique avec la clientèle, 30% sont favorables à l’introduction du certificat, pour sept sur dix qui préféreraient ne pas le faire. Enfin, plus de la moitié des PME n’utilisent pas de Covid Safe Ticket pour les clients et souhaitent que cela reste ainsi. Aujourd’hui, il n’y a toutefois toujours pas de possibilité de demander le Covid Safe Ticket, sauf pour quelques cas limités comme les discothèques ou les événements de masse, nuance SD Worx.

Sur le même sujet
Plus d'actualité